vendredi 30 novembre 2018

Le salon côté déco

Pour ce post je vais vous parler de déco pour mon salon
Je puise la plupart du temps mon inspiration de Pinterest que j'adore

Je vous ai dit qu'il y aura du bois dans la déco, je ne sais plus ?...
Pour le salon je voulais une ambiance totalement différente
Plusieurs options se sont présentées à moi :
- la version scandinave avec bois et fourrure, tout un programme...
- la version tête de bête, coussin peace and love... mais je me suis dit que j'allais m'en lasser
- la version crème et blanche avec le mur du poêle en couleur, heu... non en fait


Je préfère largement les ambiances cosy et douces parce qu'elles apportent un sentiment de détente et de quiétude, on vit déjà une vie de dingue sans vouloir encore imprégner son chez soi de négativité, bien entendu c'est ma perception des choses et elle n'engage que moi, je suis très attachée au confort de mon intérieur, je suis une hyperactive toujours en mouvement et mon intérieur se doit d'être reposant, chaleureux, douillet

Je reste persuadée que notre intérieur reflète ce que nous sommes et aussi ce que nous transmettons aux autres au même titre que notre tenue vestimentaire renvoi un peu de nous, prenez un intérieur bordélique et vous aurez en gros ce que la personne porte en elle

J'ai donc continué mes pérégrinations et mes cheminements décoratifs

Le style chic et sobre version papier glacé, trop sobre d'ailleurs mais tellement chic


Un peu de contemporain parce que c'est dans l'air du temps


L'intérieur totalement blanc (c'est lumineux, propre, gai) et dominé par des pointes de couleur mais le problème c'est qu'à force de multiplier lesdites couleurs ont fini par ne plus rien distinguer, ça rend tout brouillon, pourtant...


Il y a cette version surannée avec ce châle pendu à une tringle, de la dentelle, des coussins multicolores avec une résonance empreinte de douceur et de charme, un peu bohème et surtout décalée,  un brin désuet


Ce côté bohémien qui va tout à fait avec mon caractère et ma personnalité...  la tête ailleurs, les pensées à l'autre bout du monde...  les couleurs ici créées l'harmonie sans que cela ne nuise à l'ensemble

Ambiances privilégiées




Couleurs


J'aimerais me trouver un canapé dans le style de celui-ci


Et puis des plantes aussi parce qu'une maison sans plante n'est pas concevable pour moi (comme si tu n'en avais pas assez des plantes murmure la voix de la raison)

Prochaine mission remotiver zhom et reprendre les travaux là où ils se sont arrêtés il y a maintenant un bon mois.

Je vous retrouve très vite pour un article sur le jardin, le dernier de cette année 2018

lundi 26 novembre 2018

Travaux et rénovation, le salon

Dans une vieille maison comme la nôtre qui a vu sa construction achevée en 1937 il faut tout remettre aux normes et ce n'est pas une mince affaire
Entre l'électricité dont on découvre avec effroi les gaines de tissus, au mode de chauffage à l'ancienne ou la production d'eau chaude, ici c'était encore la chaudière à fuel, il a fallu tout revoir pour que nous puissions rendre la maison économique et moins énergivore

Nous avons donc commencé par refaire l'isolation car les murs étaient montés de parpaings recouverts de plâtre autant dire que l'hiver dernier la maison était une passoire ni plus ni moins

Photos du 10 juin 2017 - Partie salon - 2ème visite


Les anciens propriétaires ont fait sauter les cloisons qui délimitaient la cuisine, la chambre et la salle à manger, on fait posé un IPN  pour soutenir la structure de la maison et remplacer le mur porteur l'espace de vie est ainsi plus agréable, la lumière entre naturellement par toutes les ouvertures et lorsque le soleil domine la maison se fait toute douce et cosy à souhait, avec les travaux de rénovation et de déco l'ambiance sera plus agréable dans quelques mois

Le haut des murs est composé de moulures de plâtre et peint tout comme le plafond dans un beige version cracra

Photos du 15 octobre 2018 -  La remise aux normes de l'électricité progresse
Il était temps, j'en avais marre de voir les murs en l'état


Saoulée par le bruit fait par "Dragon le poêle"  j'ai expressément demandé à notre électricien de nous prévoir un branchement pour la pose d'un radiateur qui a été installé sous la fenêtre, c'est un endroit idéal qui évite la perte de place... les radiateurs de la partie vie sont réglables à distance via une application mobile 


J'ai dans l'idée de mettre le poêle en vente l'année prochaine, devoir transporter des sacs de pellets de 15 kilos tous les soirs, faire l'entretien du poêle tous les deux jours et le nettoyage par un professionnel, je vous l'avoue, ça gâche quand même le plaisir et je ne vous parle même pas des 66 sacs qu'il faut transporter du camion au garage lorsque nous réservons la tonne de pellets pour environ trois mois de chauffe, c'est juste l'enfer... quant au coût même s'il est moindre, il a tendance à augmenter à cause de la forte demande
Je ne me vois pas continuer à ce rythme surtout que les contraintes de l'âge nous rattrapent !!!

La cloison partiellement cassée qui cache le couloir va être refaite en lames de bois comme dans la partie salon et cuisine, il y a quand même un truc qui ne va pas dans tout ça, vous la voyez juste en bas à gauche sur la photo ci-dessous... oui, la prise téléphonique qui se trouve pile poil dans le futur emplacement des montants d'isolation


Pour la déco ce sera simple, toute la pièce sera blanche, j'ai déjà sollicité notre fille pour qu'elle me fasse une fresque sur le mur au dessus du poêle, l'art chez elle est une seconde nature et elle manie le pinceau et le dessin avec une très grande facilité, pour le reste le choix n'a pas été des plus simple sachant que j'avais déjà une idée de base qui allait à l'encontre de celles que j'avais pourtant catégorisées au départ, l'univers cosy et bien rangé ressortait et ne dénotait pas des précédents arrangements déjà mis en avant pour les autres pièces,  mais je n'avais plus envie de cet univers

20 Octobre 2018 - pose du plancher 


Nous pensions avoir du mal à déplacer "Dragon" pour continuer le sol, en fait ça s'est fait tout seul et sans difficulté... nous l'avions au préalable glissé sur des cartons et stocké dans la grande pièce à côté le temps de terminer la pose, heureusement il n'est pas aussi lourd qu'il y parait, nous avons joint l'utile à l'indispensable en lui faisant un nettoyage intégral


Photos du 21 octobre 2018, zhom toujours appliqué


En une matinée nous avons tout terminé, l'après-midi nous avons refixé le poêle
Nous allons faire un coffrage pour cacher le trou du conduit, un coffrage escamotable qui nous permettra d'éviter les entrées d'air intempestives et garantir ainsi un confort renforcé
La porte à doubles battant sera repeinte en blanc,  elle mène à la grande pièce à rénover mais qui nous sert pour l'instant de débarras


Préparatifs de montage du radiateur côté salon
Photo du 27 octobre 2018



Zhom s'est mis en mode hiver, pas simple d'avancer les travaux

Prochaine étape, l'isolation 


vendredi 23 novembre 2018

Surprise

Ce midi en ouvrant ma boite aux lettres j'ai eu plaisir à découvrir un colis envoyé par Nathalie du blog "un petit jardin sur la terre"... elle disait il y a quelques temps que "la gentillesse est une des meilleures choses qui puisse arriver à un être humain" et j'avoue que je suis bien d'accord avec elle, ça fait tellement de bien ces petites surprises qui touchent et amènent avec elles de jolis rayons de soleil dans le coeur et surtout au jardin...

Et si je vous dis qu'avec le colis le soleil est revenu, on pourrait presque se croire au printemps si les températures n'étaient pas aussi fraîches


Un petit mot "doux" 


Moi qui attendait deux ou trois bricoles voila qu'elle m'envoie des plantes que je rêvais d'accueillir au fil du temps, quelle belle surprise vraiment


et des boutures de son somptueux Dorothy Perkins que je vais m'empresser de choyer pour qu'au printemps prochain j'obtienne de belles pousses bien établies, comme c'est la toute première fois que je teste cette méthode de culture et que tout se passe bien je me ferais une joie de faire des boutures de certains rosiers que je croiserais sur mon chemin


Nath, tu as fait mon bonheur aujourd'hui et je suis vraiment la plus heureuse des jardinières, milles mercis à toi

Je lui ai quant à moi envoyé un petit colis surprise en début de semaine mais pas aussi rempli que le sien du fait de la jeunesse de mon jardin et des végétaux installés depuis notre arrivée, je me rattraperais en temps voulu pour, je l'espère, sa plus grande joie

En attendant j'ai prévu des activités de jardinage cet après-midi, voila qui me donnera l'occasion de profiter du grand beau temps 

mardi 20 novembre 2018

Jardinage d'automne

En ce début novembre, la matinée a débutée sous la brume et avec des gelées mais au fil des heures le soleil s'est vraiment imposé, au menu du jour il y avait les semis de graines de rosiers et de graminée, ensuite un changement d'emplacement pour l'hydrangea Dentelle de Goron et les pommiers auxquels j'ai appliqué un début de remise en forme, enfin la plantation des arbustes évoqués dans un précédent post (ici), rangement des meubles de jardin et déco disséminées ici ou là et surtout la mise en place de la protection du bananier
Hop c'est parti...


Pour les rosiers j'ai suivi les indications de Daniel déjà utilisées précédemment, la réussite n'était pas forcément là mais je retente cette année, les graines sont bien fraîches et tout juste sorties de leur coque protectrice alors je vais espérer 80% de réussite, les pots sont rangés à l'ombre près de la dépendance où elles subiront les gelées, le froid, la neige, tout ce qu'il faut pour les sortir de leur torpeur au printemps prochain


Petites queues de lapin récupérées au fil de nos ballades à Oléron, elles restent dans la verrière


La terre est enfin meuble, facile à travailler si l'on fait abstraction des nombreuses racines inhérentes à un jardin qui a été abandonné pendant de longues années, la mise en terre des végétaux est tout de même plus simple à cette époque de l'année, je vais devoir récupérer des pavés pour marquer le contour de mes massifs, je trouve ça tellement plus joli


Les pommiers sont déplacés et installés entre les portes de la dépendance, j'en ai profité pour démarrer la mise en forme que je vais prolonger au fil des prochaines semaines le tout étant de jouer avec la flexibilité des branches, je dois aussi acheter des tiges en métal pour les guider
L'hydrangea Dentelle de Goron qui commençait à souffrir en pot est planté lui aussi à proximité de la dépendance où il aura de l'ombre dès la fin de matinée au plus fort de l'été


La taille des fruitiers à pépins se faisant en règle générale en sortie d'hiver, je ne pourrais couper les branchages inutiles qu'à ce moment là
Cette bande herbeuse est l'objet d'un projet en cogitation, je vous en reparlerais au printemps


Avec les gelées il était temps de protéger le bananier
J'ai embarqué zhom avec moi pour aller récupérer des feuillages sur le chemin de l'ex camping, imaginez la rencontre avec les autochtones lorsque nous nous baladions avec le sac de jardin et la griffe, s'était franchement comique !!!
Le bananier pourra passer l'hiver sans soucis à priori enroulé qu'il est dans son cocon protecteur


Je vous parle souvent des ravageurs du jardin et des insectes indésirables qui tuent notre écosystème, aussi ma joie est grande lorsque je trouve au hasard de mes ballades au jardin des petites surprises comme celle de ce nid improvisé de coccinelles européennes habilement cachées dans une fleur de rosier que je m'apprêtais à tailler, contrairement aux coccinelles asiatiques ces dernières restent dehors l'hiver et c'est ainsi qu'on peut les différencier facilement des nuées intrusives opportunistes qui viennent se cacher dans nos maisons



Frelon asiatique (Vespa Velutina)



Attention espèce nuisible, opportuniste (encore une) et très très agressive donc danger, les accidents de personnes se multiplient depuis plusieurs mois maintenant
Une reine fondatrice (en novembre quand même), celle là je lui ai refait sa permanente à grand coups de balais, saviez vous que son venin est actif 48 heures après sa mort donc on ne va pas faire joujou avec !!!
Pour info : 1 frelon asiatique tué c'est 100 abeilles sauvées

Quant aux oiseaux et bien cet automne je les cherche, en dehors d'une ou deux mésanges qui se posent sur les garde corps des fenêtres je ne vois aucune des espèces qui pourtant étaient nombreuses ces derniers mois, je me demande si les fortes chaleurs n'ont pas eu un impact grave sur les populations et les auraient mis en péril nos amis ailés, humm, ce n'est guère rassurant
J'ai tout de même fait le plein de mélanges divers et variés pour oiseaux en espérant qu'ils seront nombreux aux restos piaf que je vais bientôt ouvrir vu les températures hivernales qui s'invitent

20 novembre 2018 - Les premiers flocons sont arrivés, c'était ma surprise du petit matin à l'ouverture des volets

jeudi 15 novembre 2018

Mes bégonias

Tout récemment, Nathalie m'interrogeait sur une bouture de bégonia reçue en février dernier (voir article ici) et ça m'a donné envie de faire un article sur les spécimens que je possède
En fait ma collection est toute petite puisque je n'en possède que trois

Il y a d'abord ce magnifique spécimen que je pense être un bégonia rhizomateux Black Taffeta



Le dessus de son feuillage est presque noir tandis que le dessous est d'un beau rouge sombre avec des petits cils en pourtour ainsi qu'en dessous des feuilles




C'est un bégonia plutôt compact à la croissance moyenne, il est nécessaire de lui procurer un repos hivernal, il se bouture très bien en coupant un bout de rhizome ou de feuilles pétiolées


*-*-*-*-*-*-*-*
Le second est un Bégonia bambou ou Tamaya, on le trouve facilement en jardinerie, je crois que le mien provient du jardin botanique du Havre où au cours d'une visite la sympathique jardinière m'en avait refilé un morceau
Son feuillage allongé est d'un beau vert tendre tacheté de gris et sa floraison discrète est rose 
C'est un exemplaire qui se bouture très bien, qui pousse vite et se développe facilement, il peut atteindre facilement une hauteur d'un bon mètre voir plus



Je l'avais mis en repos dans la buanderie dernièrement, il en a profité pour émettre une nouvelle tige et de nouvelles feuilles


Il peut passer sans soucis l'été dehors à l'abri des grosses ondées éventuelles, comme la plupart des bégonias il n'aime pas avoir les racines dans l'eau, il n'aime pas le soleil direct donc lui préférer une fenêtre au nord ou à l'est
L'apport d'engrais doit être régulier avec une pause pendant la saison la plus froide, comme il se développe rapidement il convient de le rabattre à une hauteur de 50 cm, chacune des tiges coupées après un noeud...
On comprend mieux le fait qu'il soit comparé au bambou, une plante rhizomateuse galopante et vigoureuse comme lui

*-*-*-*-*-*-*-*

Cet exemplaire serait apparemment un Bégonia Listada qui serait originaire d'Amérique du sud (Argentine, Brésil et Paraguay), je suis incapable de me souvenir où et comment il est arrivé chez moi
Il est conseillé de l'arroser à l'eau de pluie, il apprécie d'avoir le pied à l'étroit dans son pot
Pour savoir si ce spécimen correspond bien à la dénomination des Listada, il faut le placer en plein soleil une pièce de monnaie posée sur sa feuille, au bout de 30 minutes une tâche plus claire va apparaître, s'il "bronze" c'est que c'est bien un Listada


Ses feuilles sont étirées et d'une belle couleur brique teintée de vert profond avec une nervure centrale tirant sur le vert très clair ce qui donne un aspect surprenant à ce bégonia poilu





Sa floraison est vraiment discrète et ses fleurs aussi grosses qu'un petit pois, on conseille en général de les enlever pour éviter de fatiguer le pied, moi je ne le fais pas et mon bégonia s'en porte très bien

*-*-*-*-*-*-*-*

Le bégonia n'est pas franchement une plante que j'apprécie d'où la petitesse de ma collection peut être parce que je garde en mémoire les spécimens énormes à fleurs rouges que l'on trouve dans la grande majorité des jardineries et dont j'ai une sainte horreur, depuis la production s'est développée et l'intérêt de ces plantes à permis l'introduction de créations originales et franchement très intéressantes esthétiquement

Vous découvrirez de nombreux spécimens tous plus beaux les uns que les autres sur le site 


Malgré mes tentatives de bouturage aucune n'a été fructueuse, je vais retenter mais cette fois dans du substrat spécial semis voir même du sable, avec un peu de chance ça fonctionnera
En attendant j'ai créé un lien spécial Bégonia dans la liste déroulante à droite du blog que j'ai activé à la parution de cet article