dimanche 28 juillet 2019

Hoya Carnosa

Fournisseur : Totallybuble
Nom : Fleur de porcelaine
Origine :  Sud de la Chine, Tibet, Sikkim
Température : Climat subtropical humide, prévoir un hivernage au frais (fiche ici)
Prix : 3,99 €
Date de l'achat : 14 juin 2016


Substrat : Substrat pour orchidées, sable, billes d'argile, terreau
Arrosage : Maintenir une humidité constante
Engrais : régulier (purin de banane, consoude ou ortie)
Racinage et culture : Facile
Parfumée : oui


Elle était attendue, j'ai le plaisir de vous offrir la superbe floraison de ma Hoya Carnosa au parfum fabuleux et fort de sucre et miel, j'ai remarqué que chez certaines hoyas la première floraison n'est jamais en forme de demi lune parfaite...

Photo du 11 ao√Ľt 2019







Photo du 28 juillet 2019


Quelle excellente surprise de découvrir que le plus attendu de mes hoyas va fleurir, j'ai l'impression de rêver...
Installé dans la verrière depuis quelques mois maintenant je voulais voir si cet hoya résistant à presque tout était capable de se révéler enfin, il a beaucoup végété avant de repartir proposant ici ou là des feuilles et des tiges nouvelles avant de m'offrir cet unique pédoncule qui sera, je l'espère, suivi de nombreux autres... les photos de sa première floraison suivront dans les semaines à venir


Je lui ai concocté un petit support en bambou qui permettra à la plante de grandir sans que ses tiges ne subissent de contraintes, elle a plus que doublé son volume

Photo du 18 avril 2017





Dès son arrivée je l'ai mise en eau pour lancer le processus de racinage

Photo du 16 juin 2016




dimanche 30 juin 2019

Coupure estivale

Le dernier billet de ce blog alors que l'été s'installe et la chaleur avec lui, je vais m'éloigner de mon jardin virtuel pour mieux vous retrouver sans doute au début de l'automne

De la libert√© na√ģt la profusion



Je ne vous quitte pas sans vous montrer les fleurs et les plantes qui doucement prennent leur place au jardin, enfin je peux constater le fruit de tant d'efforts et la récompense vaut bien toutes ces heures dispensées tout au long de ces derniers mois

Je petit-déjeune face à la fenêtre donnant sur le jardin et je laisse mon regard vagabonder...

J'imagine ce qu'il faut enlever, déraciner, arracher...
Zhom m'a déterré le pied de lupin La Chatelaine pourtant magnifique mais trop envahissant, même punition pour le penisetum alopecuroides qui a passé ces derniers mois à se disséminer de partout dans le jardin... jusque dans la rue de derrière, grrr, je n'ai pas été suffisamment vigilante, on ne m'y reprendra plus...

Les floraisons se sont échelonnées

Asperges des bois (comment sont elles arrivées ici mystère)

  

Raubritter, pois de senteur, William Christie et fleurs de corbeille d'argent



Eleonore Berkeley splendide pour sa première floraison, à ses pieds Eglantyne joliment élégant

 


Belle de Sardaigne (qui ne grimpe toujours pas) et Astronomia qui pousse en hauteur, l'un aurait t'il filé à l'autre l'ingénieuse idée de s'élever enfin


Bleu Magenta


Le massif Grand bleu en devenir, en arrière plan les deux énormes pivoines


Nepeta faassenii et Céanothe Topaze

  

Géranium Nimbus qui s'étale joyeusement


Un peu plus loin des couleurs plus sombres  

Physocarpus red baron



Penstemon black tower (4 ans que j'attendais sa floraison)


    


Tr√®fle noir 


Ailleurs dans le jardin...

Stachys oreilles d'ours 


Du peps et de la couleur, vesce commune et soucis (or not soucis)


Lychnis


le feuillage de l'acer Emerald Lace


Encore des roses

Gertrude Jekyll


L'unique bouton  couleur "bonbon" de Tess of the d'urbervilles


Pink Prosperity, charmantissime, son élégance et sa beauté me font fondre


J'ai failli oublier Charles de Mills merveilleux


New Dawn qui n'est que douceur


Pink Cloud, le 1er fait des tiges et pas de fleur, allez comprendre


Pomponella


Iris, eupatoire chocolate, fruits de l'Exochorda The Bride


Une autre plante mellifère si jolie


Profitez bien de v√ītre √©t√©, vivez la vie pleinement et soyez heureux c'est tout ce qui compte ici bas, le reste on s'en fou !!!

jeudi 27 juin 2019

Sérieusement ??

Je suis une adepte des √©missions ayant un sujet intelligent √† traiter et l√† il y en a une qui m'a interpell√©e, c'√©tait le dernier Cash Investigation o√Ļ "le hold up" du vivant par des multinationales peu scrupuleuses dirig√©es par des tueurs de diversit√©s, des escrocs du monde moderne v√©ritables criminels de notre alimentation et par la m√™me de notre vie √† tous
Si vous ne l'avez pas encore vu prenez de votre temps pour le visionner, c'est édifiant --->> lien ici

Etrangement le lendemain de la diffusion de ce reportage je recevais apr√®s plus de 4 semaines d'attente les graines tant attendues et command√©es chez Kokopelli, je ne sais pas o√Ļ mon colis est all√© se perdre mais il n'a pas √©t√© loin de faire le tour du monde !!!


Vous vous doutez bien que dans ma démarche du mieux vivre et du mieux être je me suis attelée à changer certaines de nos mauvaises habitudes et même si toutes ne sont pas encore totalement corrigées nous nous efforçons de faire au mieux de nos possibilités.
Vous avez sans doute constaté comme moi une dramatique disparition de nos auxiliaires, de nos abeilles communes, de nos bourdons, des syrphes et autres petits insectes si utiles pour la pollinisation de nos légumes, de nos fruitiers, des fleurs ou des arbres, la baisse inquiétante des populations fait craindre à terme une diminution des espèces animales qui dépendent aussi de ces petites bestioles pour se nourrir eux et leur petits et plus tard de notre survie

Mes fleurs ne sont pas totalement abandonn√©es des auxiliaires et la chaleur en a fait revenir un certain nombre, certaines abeilles essayent depuis un moment d'installer leur colonie dans le conduit de la chemin√©e (√ßa c'est moins rigolo) n√©anmoins l√† o√Ļ tout ce petit monde devrait virevolter, bourdonner et zinzinuler je remarque que leur nombre √† tr√®s fortement diminu√© 

  


   
A ce titre Kokopelli est parti dans une bataille contre l'industrie agro-chimique qui pille et vole tout ce que le naturel produit... pour ma part je suis une v√©ritable militante de la libert√© de cultiver ce que l'on veut comme on veut et je ne vois pas pourquoi des industriels devraient venir nous dire quel type de l√©gume nous devons manger, quelle forme il doit avoir, quel go√Ľt... aie,  l√† pour le go√Ľt y'a du boulot, √† force de berner et lessiver le cerveau des consommateurs (heureusement pas tous), on en est arriv√© √† leur faire consommer des cerises en plein mois de janvier... y'a des baffes qui se perdent sinc√®rement... ah si je m'√©coutais j'en mettrais des coups de pied au c.. √† ces gens qui font le bonheur de ces industriels peu scrupuleux


Dans l'enveloppe qui contenait mes sachets de graines il y avait aussi un prospectus sur la culture de l'art√©misia annua et un sachet de petites graines que je m'empresserais de semer en ao√Ľt prochain, bien √† l'abri dans ma serre je devrais pouvoir r√©ussir √† les faire germer mais je ne ferais pas tout d'un coups histoire de garder quelques semences au cas o√Ļ, vous retrouverez leur d√©marche sur le blog Kokopelli --->> lien ici


Avec zhom nous avons trouvé il y a plusieurs semaines un vendeur de fruits et légumes largement conseillé par les commerçant du coin... nous y allons régulièrement mais comme partout ailleurs on vend surtout des produits provenant d'opaques "potagers" industriels dispersés dans des pays ou la pauvreté amène avec elle l'exploitation des hommes, en chine et en inde on en est même arrivé à polliniser à la main les végétaux, c'est un scandale, alors je suis partie en guère contre cette absurdité de vendre des produits importés de l'étranger alors que nous aurions fort à faire à les cultiver chez nous, ça créerait des emplois et ça permettrait de nourrir la population française dans la grande majorité, chaque fois qu'il m'est possible de le faire je me plains de ces fraises qui viennent d'espagne, de ces laitues produites en allemagne, de ces poivrons du portugal et des champignons qui viennent de roumanie, etc etc... quelle aberration, ça me révolte et ça me met souvent dans une colère noire


Je m'indigne de cette surconsommation subie avec passivit√© par des consommateurs tout juste bon √† se faire berner et qui ont oubli√© la douceur sucr√©e d'une tomate, la saveur acide d'un citron, le vrai go√Ľt d'une fraise cultiv√©e au soleil... en achetant des l√©gumes et des fruits de saison on arrive √† consommer des produits plus en ad√©quation avec une culture raisonn√©e, ils ne sont pas forc√©ment exempt de produits phytosanitaires mais j'aime √† croire que les cultivateurs sont un peu plus conscients des graves danger impos√©s par l'utilisation de semences arros√©es de pesticides et de produits toxiques, certains ont d√©j√† pris l'option de la culture naturelle en recherchant et produisant des semences anciennes, vive nos anciens qui ont r√©ussi √† sauver une grande majorit√© d'entre elles


Pour ma part et quitte à être contrevenante je vais persévérer dans ma démarche de cultiver des légumes oubliés ou anciens, je vais conserver des graines de tous mes légumes pour enrichir ma collection et plus tard les donner à ceux qui en voudront c'est ainsi que je contribuerais à sauvegarder la vie et la biodiversité, pour nous mais aussi pour nos enfants et petits enfants, à eux ensuite de poursuivre ou pas ce que j'aurais entrepris, je ne serais plus là pour le voir mais je tends à espérer qu'au moins ils auront pris conscience de l'importance de mes actions d'aujourd'hui.

Avouez quand même que la floraison d'une pomme de terre est follement jolie...


Qu'une fleur de capucine peut animer un plat et lui donner une autre saveur, qu'elle sait aussi tr√®s bien se ressemer toute seule comme une grande, qu'un brin de ma√Įs peut demain repr√©senter 100 brins et apr√®s demain 200 brins...


Alors si vous avez un bout de balcon, un carré de jardin, deux jardinières ou un pré, semez des maintenant les graines de la vie parce que si demain il n'y en a plus, ce sera la fin de l'humanité...
A Nöel je sais déjà ce que je vais commander, des graines pour demain et les autres jours