mercredi 23 mai 2018

L'ancolie

Dans mon ancien jardin je possédais plusieurs pieds d'ancolies
Je n'ai pu ramener que mon ancolie Black Barlow qui a pris une belle ampleur depuis qu'elle est installée au jardin







En septembre je vais ressortir toutes mes graines et faire des semis de toutes les espèces conservées au frais, nul doute que l'année prochaine j'aurais de beaux jupons à vous montrer

mercredi 16 mai 2018

Naissance d'un massif

Dimanche après midi et alors qu'il tombait quelques gouttes j'ai démarré la construction d'un nouveau massif
J'avais travaillé son implantation il y a quelques semaines et un peu à l'arrache je l'avoue plantant n'importe comment mes quelques plantes sans vraiment avoir pensé le sujet, ce n'était d'ailleurs pas dans mes projets immédiats mais chez moi c'est souvent comme la citation qui veut que "souvent femme varie"

Je vous montre le truc, ne cherchez pas la cohérence, il n'y en a pas hormis peut être un détail...
Note à mes neurones, la prochaine fois on ne fait rien sans avoir travaillé le projet dans son ensemble et après beaucoup de réflexions


Mais l'idée vient un peu comme le cheveux sur la soupe et lorsqu'il est posé dans la soupe et bien je le laisse mariner, oui je sais c'est crade...

Faut quand même que je vous explique pourquoi j'ai eu cette idée soudaine

Dans mon ancien jardin je possédais un sublime Céanothe Topaze que je chérissais par dessus tout, non pas qu'il m'ait été offert par mes proches mais parce que j'adorais sa floribondité, sa résistance et son port gracieux, depuis je cherchais, je cherchais et je cherchais encore à en trouver un mais c'est comme le graal, on ne le trouve pas aussi facilement, j'aurais pu aller chez Allavoine mais c'est trop loin de chez moi maintenant
Toujours est il que je n'arrivais pas à mettre la main dessus et je ne m'explique toujours pas pourquoi, c'est à la pépinière Huchet (site ici) que je l'ai trouvé, conclusion j'en ai commandé un en pot de 3 litres et un exemplaire en godet, quant on aime on ne compte plus


Ma quête du Saint Graal c'est un peu avéré être une affaire qui sentait fort le souffre, l'acide ou ce que vous voudrez, pensez bien à un truc qui pue, je vous expliquerais pourquoi un peu plus bas

Je reprends donc mon plan du jardin pour que vous puissiez y voir plus clair

La partie qui nous intéresse aujourd'hui est symbolisée par une pastille rose


Une vieille corde oubliée dans la dépendance m'a permis de tracer le contour de ce nouveau terrain de jeu, à l'automne j'enlèverais la belle pivoine arbustive pour la placer ailleurs dans le jardin, si elle crève c'est pas grave, la nature saura y remédier (ou moi c'est selon)
J'ai du décaisser la terre sur une dizaine de centimètres de profondeur à cause de l'enchevêtrement racinaire des adventices, quelle poisse !!!

La photo aurait été plus parlante dans un format paysage, ça m'apprendra à utiliser mon portable pfft, conclusion suis définitivement inapte à prendre une photo qui vaille le coups


ça prend forme... il m'aura quand même fallu transporter 6 brouettes pleines d'adventices en tout genre, d'ailleurs si vous en voulez vous pouvez venir vous servir, la porte est ouverte, vous n'aurez qu'à refermer derrière vous
Je n'ai pas enlevé les mauvaises herbes autour de la pivoine, je me réserve ce coin pour octobre prochain à moins que la pluie qui tombe à nouveau ne vienne me voir jouer les jardinières, le but était d'avancer pour pouvoir planter les végétaux qui attendaient sagement dans leur pot


Étaient déjà en terre une éphémère de Virginie à la sublime couleur intense mais que l'on remarque difficilement tant ses fleurs sont discrètes


Deux anémones blanda Blue Shades que je protégerais l'hiver venu, elles sont sensibles au froid


Un pied de Brunnera Jack Frost qui a souffert dans son pot car oublié sur la pelouse depuis notre séjour en Bretagne en mars dernier, elle est repartie comme en 40
Un pied d'Agapanthe Umbellatus Blue a été mis en terre juste au dessus, elle devrait à l'âge adulte atteindre le mètre de hauteur


photo de la floraison


C'est ici que je reviens sur mes commandes à la pépinière Huchet
Bon ceux là clairement je ne leur ferai pas de publicité, ils sont nuls de chez nuls niveau gestion, si tu veux des incompétents, va sonner chez eux, grrr !!!

Le 24 avril dernier je passe commande de mon céanothe Topaze, mais aussi de quelques spécimens que je voulais absolument intégrer au jardin
Un céanothe Blue Mound qui devrait s'épanouir aux alentours de 1m50, j'imagine qu'il fera un peu plus

Résultat de recherche d'images pour "CEANOTHUS Blue mound"

Un  Céanothe autumnal blue qui lui devrait atteindre les 3 mètres d'envergure à l'âge adulte (c'est quand l'âge adulte)

Résultat de recherche d'images pour "CEANOTHUS Autumnal Blue"

J'avais envie d'une belle népeta Faassenii qui saura faire bonne impression de par son volume...

Résultat de recherche d'images pour "NEPETA faassenii"

en compagnie d'une Agapanthe Amour d'été, elle assurera la transition en attendant que les céanothes se développent, c'est une mini agapanthe qui ne dépasse pas les 30 cm


Dans le premier colis envoyé le 2 et reçu le 7 (???), l'agapanthe était légèrement jaunie et les feuilles totalement recroquevillées car enveloppées dans du plastique, un truc à ne pas faire avec les plantes.. les céanothes eux, enfin pour les trois reçus quelques branches étaient cassées, même constat, les plantes étaient confinées dans un sac plastique et je ne vous ai pas parlé des copeaux de carton, il m'aurait fallu une camionnette pour les contenir !!!

Le deuxième colis s'est perdu quelque part entre la pépinière et mon adresse
Bien entendu plutôt que d'envoyer les commandes dans un seul et même colis, ils m'ont quand même compté les frais d'envoi deux fois !!!

Bien entendu, Huchet m'envoie la commande juste au moment des ponts au lieu d'attendre des jours un peu plus propice quitte à la décaler de quelques jours, moi ça ne m'aurait pas gêné et au moins les plantes seraient bien arrivées à destination, quant à Colissimo dans le coin ils sont incompétents mais ça n'est pas surprenant, la poste n'est plus ce qu'elle était ma pov lucette.

A l'heure ou j'écris ce post je n'ai toujours pas reçu mon deuxième colis, après renseignement il est parti chez l'envoyeur qui doit me renvoyer des plantes en bon état.

Revenons au massif... quelques plantes ont été déplacées mais dans l'ensemble toutes sont à leur place définitive




Je dois juste déplacer cette jolie centaurée pour l'ajouter dans le massif 


A l'automne prochain j'y intégrerais des bulbes d'allium, un pied d'héliotrope marine, un ageratum, quelques echinops, une belle agastache blue fortune et Black Adder, un ou deux pieds de géranium vivace bleu bien sur et du paillis pour terminer

En parallèle j'ai encore trouvé l'inspiration sur Pinterest qui va bien me perdre un jour

Inspiration 

salvia and alliums

@instagardeners) no Instagram

Je suis en pâmoison devant tant de variétés bleues


Si vous me trouvez dans le jardin étant persuadée que je suis au bord de l'eau, naviguant dans un pseudo catamaran bleu ou essayant en vain de faire de la plongée c'est que vraiment je me suis noyée dans le grand bleu !!! 
C'est d'ailleurs le nom de ce nouveau massif
Non, que non, ce n'est pas une référence au film de Luc Besson qui soit dit en passant était d'un bout à l'autre totalement dépourvu d'intérêt

dimanche 13 mai 2018

Le printemps au jardin d'ombre

L'une de mes préoccupations en arrivant dans notre nouvelle maison a été de m'occuper de ce jardin d'ombre à l'entrée de la propriété, cette petite parcelle me permettait d'y poser des potées dans lesquelles je pourrais installer des végétaux choisis et sélectionnés mais aussi parce que l'ampleur des travaux du jardin supérieur ne me permettait pas pour ce premier printemps d'avoir de la diversité et la liberté de faire toutes les plantations que je voulais (on rêve pas, je n'ai pas non plus transformé la partie basse du jardin en canopé verdoyante)

Cette partie étant située à l'est, le soleil y domine principalement le matin et l'ombre enveloppe ensuite totalement les plantes ...
J'avais précédemment évoqué ce jardin d'ombre ici et ici

Avec l'eau tombée d'abondance en début d'année et la douceur qui s'était vite installée les plantes avaient pu avancer leur feuillaison vite calmées par le froid sibérien qui avait dominé plusieurs jours

Hosta August Moon


Hosta Pop Corn


Cette hosta reste chétive, je ne donne pas cher de sa continuité au jardin si elle ne se développe pas convenablement ces prochains mois

Hoya Eye Catcher (la plus claire) et Hosta hybride Krossa Regal
ramenées de mon ancien jardin


Lulu s'étonnait d'un post dans lequel je racontais qu'il y avait peu d'escargots ici, mais deux ou trois ont tout de même trouvé le chemin des Hostas et on commencé à les boulotter
J'attends l'arrivée de la pluie et des jours moins chaud pour les transplanter car si les deux poussent ainsi dans quelques semaines elles n'auront plus de place pour s'épanouir convenablement

J'ai craint un moment que mon daphné ne se plaise pas en pot, pour le moment tout va bien pour lui puisqu'il continue à prospérer, de nouveaux bourgeons ont fait leur apparition vite transformés en de belles feuilles bien vertes signe que son état de santé est plutôt encourageant

Daphné odora auréomarginata


Magali a été pour beaucoup dans le choix des plantes qui sont installées ici, son jardin est opulent, merveilleusement structuré, elle me fait rêver chaque fois que je consulte son blog et surtout, surtout, son jardin d'ombre...
Je ne savais pas que l'on pouvait cultiver des fougères en pot, grâce à elle j'ai pu découvrir que c'était possible

Fougère arc en ciel


Juste à côté une autre petite merveille que je vais probablement associer à l'automne à une Rodgersia Pinnata et à une astilde simplicifiola sprite, un jardinier m'a conseillé de les plantes dans une terre humide, parait qu'elle adore

Dryopteris Filix-Mas


De croissance lente elle a bien poussé ces derniers mois, jamais je n'aurais pensé à cultiver une fougère en pot !!!

Même si j'ai eu du mal à faire la différence, j'ai enfin retrouvé l'étiquette de mon Epimedium youngianum beni kujaku que j'ai confondu au départ avec le Koningin, celui là je l'avais ramené de mon ancien jardin 

Epimedium  beni kujaku


Photos de sa floraison



A la fin de l'hiver j'avais épointé les tiges de l'hydrangea dentelle de goron, un petit bijoux tout jeune encore mais dont j'attends avec impatience la floraison
Je l'ai installé dans un grand pot rien que pour lui, un bon terreau enrichi, de la mousse et des petites coureuses au feuillage gris ramenées de chez maman


Pour rien au monde je n'aurais pu laisser dans mon ancien jardin ma potée de phlox candy stripes et d'aster d'automne, cette année mon petit phlox est d'une profusion jamais vue, il tombe en jolis volutes d'un rose doux parfait
Il a commencé fin avril à ouvrir quelques fleurettes histoire de dire qu'il était bien réveillé


 

Début mai il avait doublé de volume et ses fleurs bien ouvertes faisaient penser à un joli coussin dodu




J'attends la floraison de mon géranium vivace retrouvé grâce à sa floraison qui vient de démarrer, il s'agit d'un géranium vivace sanguineum album acheté chez Promesse de fleurs


Trop collé au mur le pot contenant le jasmin d'été ne risquait pas de recevoir l'eau de pluie
J'ai du remanier toutes mes potées lui compris



Une belle spirée Goldflame ramenée de je ne sais plus où, son jaune acide ajoute la touche de lumière qui tranche sur le reste des plantes


L'ancolie Clémentine White n'est pas au top de sa forme, que lui arrive t'il ? sans doute le pot qui ne lui convient pas


La petite coureuse aux fleurettes blanches qui s’accommode bien du feuillage verdoyant de mon Epimedium warleyense (merci à Nath qui m'a indiquée mon erreur, c'est réparé)


Le cornus Elegantissima s'est bien mieux développé en pot qu'en terre, il faut dire qu'il a droit à un petit arrosage supplémentaire par rapport à  celui planté dans le jardin du haut


J'ai encore du me mélanger les étiquettes moi !!!


Ma bouture de Viburnum opulus ramenée de mon ancien jardin a été transplantée dans un pot plus grand et depuis ça pousse, pousse


Le dicentra spectabilis n'aime apparemment pas trop son contenant, il n'a pas bougé d'un yota depuis belle lurette, un caprice ?


Le sedum noir Dazzleberry de mon ancien jardin gagne en beauté et s'épanouit doucement au fil des semaines, je l'adore



Un pot énorme devrait faire l'affaire pour cette petite bouture de pulmonaire donnée par Sylvaine lors de ma participation à un Sol unique, elle devrait pouvoir s'y épanouir avant de rejoindre une autre potée dans laquelle elle sera mise en valeur


L'acer Katsura Hime a perdu sa belle feuillaison rose au profit d'un mélange de vert, bronze et rose passé, les deux bonsaï de zhom on pris la gelée, après un rempotage fait dans les règles j'espère qu'ils vont reprendre du volume, c'est pas gagné


Cette petite heuchère vient d'arriver au jardin, je l'ai acheté à une petite fête des plantes à côté de la maison


Dans un prochain post je vous parlerais de ma serre