vendredi 2 novembre 2018

Les petites news du jardin

Le 25 octobre début de journée maussade, tellement même que l'on s'est plu à rêver de la pluie
En lieu et place c'était grand et beau soleil tout l'après-midi

Donc je me suis attaquée aux abords de la dépendance, viré les croisillons qui ne servaient à rien, j'en ai profité pour passer un bon coups de balais sur ce mur cracra, je verrais à le repeindre s'il fait beau ou sinon ça attendra le printemps, je ne suis pas non plus prise par le temps


Déplacé et mis en pot le rosier Thallia qui végétait à cet endroit, il était couvert de bois mort et je n'ai pas envie de le voir dépérir et mourir
C'est à cet endroit que sera implantée ma future pergola, petite mais qui servira principalement à accrocher des potées fleuries mais aussi des décos et peut être pourquoi pas un rosier grimpant de petite taille

Au fait, je ne vous ai pas dit que Clématis faisait une petite remontée, étrange, il a du avoir très chaud cet été d'où cette floraison tardive


En parallèle agrandissement et nettoyage du massif qui borde l'entrée du jardin haut 
L'année passée je l'avais déjà partiellement retourné pour y faire quelques plantations et je m'étais battue avec un nombre incalculable de racines, je ne suis pas venue à bout de celle qui est à gauche du mirabellier sur la photo, je la laisse pour marquer l'endroit où je dois creuser histoire de voir d'où elle vient




Avec l'été et malgré le paillage les végétaux souffrent 
J'ai même du déterrer mon minuscule Lonette Chenault pour le mettre en pot afin de le protéger et lui permettre de se développer, il était si petit que je le distinguais à peine

Ici se seront avant tout des arbustes aux couleurs contrastées, mon céanothe sera décalé par rapport à son emplacement actuel et je n'apporterais pas d'autres plantes, les floraisons et l'étalement tant en hauteur qu'en largeur suffiront à donner du relief et du volume, connaissant la propension des spirée et céanothe à fleurir facilement et comptant sur l'abelia pour apporter ce qu'il faut de profusion, le cotinus fera le reste du boulot, je fonds devant ses plumettes


il y a aussi les rosiers Raubritter et William Christie qui eux resteront à leur place actuelle


Alors que j'étais partie faire le tri dans les poutres de bois laissées au fond du jardin et qu'en passant j'arrachais quelques mauvaises herbes (en surnombre ici) je me suis à nouveau fait piquer par une abeille et malgré mes gants de jardinage je l'ai bien senti passer, ça fait deux fois en très peu de temps que ce genre de mésaventure m'arrive et je ne compte pas celle de ce printemps, en dehors du fait que ça me laisse quelques sensations désagréables je ne comprends pas qu'elles soient aussi agressives et qu'elles passent ainsi à l'attaque, en cette saison c'est anormal et surtout leur comportement m'interpelle, l'été pour elles a été difficile

Néanmoins à l'avenir je prendrais la précaution de mettre des gants en cuir et plus en toile pour travailler au jardin parce que la dose de venin aussi minime soit elle n'est jamais sans risque et peut amener au déclenchement d'une allergie avec toutes les conséquences que l'on connait

Mon doigt me brûle et avec le frottement du gant ça devient véritablement douloureux, il va falloir que j'arrête le jardinage pour l'instant
Mes pensées ont trouvé leur place




Je trouvais que mon géranium vivace blanc avait une drôle d'allure, voila ce que j'ai trouvé au milieu de son feuillage
Peut-être une chenille de noctuelle de la patience... la mienne est partie d'un coups


Je l'ai déplacée ailleurs dans le jardin, pas envie qu'elle ne transforme mon pauvre géranium en confettis, non mais...

Quoiqu'il en soit, cette parenthèse au jardin m'a fait le plus grand bien, le froid s'invite et si j'ai pu travailler en simple tee shirt ce n'est pas le cas des jours qui ont suivi où nous avons eu nos premières gelées et juste un petit 2° au baromètre

12 commentaires:

  1. Tu as beaucoup œuvré depuis l'acquisition de ta maison aux volets bleus tant à la maison qu'au jardin, tu es sur tous les fronts, du coup cela avance bien, bravo!
    J'aime beaucoup ta composition avec les pensées.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lalla
      Merci pour ta visite et ton commentaire
      J'apprécie d'embellir mon environnement pour que notre petite famille s'y sente bien, ça demande du temps et beaucoup de volonté, d'investissement physique aussi mais je me dis qu'il faut quand même que je freine parce qu'à trop vouloir faire de projets je vais finir par ne pas réussir à les terminer
      Merci pour ta visite encore
      @ bientôt de te lire

      Supprimer
  2. Comme toi, j'ai eu ma dose de piqûres cette année. Aux mains, au pied... Cela démange, puis gonfle. Ma main double de volume. C'est douloureux. Je prends des anti-inflammatoires.
    Je n'aime pas travailler avec des gants mais ce serait plus raisonnable au printemps prochain de sortir l'armure spécial guêpes pour éviter ce désagrément.
    Le beau temps revient ce week-end. Je vais nettoyer les massifs.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alix
      Je ne sais pas ce qu'on les abeilles cet automne mais elles sont (je pense) marquées et stressées par la chaleur et les longs mois de sécheresse de cet été qui s'est largement prolongé, pour les piqûres j'ai fait comme toi, j'ai détesté cette sensation de brûlure intense suivie de démangeaisons infernales surtout lorsque je mettais les mains sous l'eau, une horreur, j'ai pris des anti histaminiques pour réussir à endiguer les gonflements du doigt et d'une petite partie de la main, heureusement, je ne porte pas mon alliance sinon j'étais bonne pour la couper
      Gros bisous et belle soirée

      P.S. bon jardinage aussi

      Supprimer
  3. Que ce soit tes choix d'arbustes ou de rosiers pour ce massif, je les aime tous ! 'Raubritter' est une pure merveille, je l'ai vu en vrai chez Estelle et j'en suis immédiatement tombée amoureuse.
    ça va être drôlement chouette quand ça aura pris un peu d'ampleur.
    Aude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hooo merci Aude, j'ai hâte de voir Raubritter qui est un très joli rosier découvert chez Estelle lors d'une ballade virtuelle, j'ai trouvé que ses boutons floraux étaient plein de charme et de tendresse, une petite merveille que j'espère voir s'épanouir sur la pergola
      Toi et elle avez beaucoup joué dans mes choix et les influences privilégiées pour mon jardin actuel, vivement le printemps que je vois le résultat de mes efforts
      Passe une très belle soirée et un joli week-end
      bises

      Supprimer
  4. Tu as trouvé de jolies pensées pour tes potées :-) Dis-moi Chris, tu laisses quelle distance entre tes arbustes? sur la photo, on a l'impression que c'est serré... J'aime beaucoup le céanothe, pas courant ce bleu doux :-) bon après-midi, attention aux "bourdonneux", ici on a beaucoup de frelons asiatiques :-( Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour le moment les végétaux ne sont pas en terre, j'ai simplement nettoyé tout le massif, les plantations vont être faites ce week-end je pense
      Pour la distance elle sera importante car le cotinus et l'Abelia sont des végétaux à développement important, la spirée et le céanothe n'iront pas au delà du mètre 20 pour l'ampleur à moins qu'ils ne soient comme des pachas et qu'ils se mettent à grossir à vue d'oeil, au besoin je leur ferais une bonne coupe pour les ramener à des proportions plus adaptées
      J'ai tué juste avant mon départ mon premier frelon asiatique depuis que nous sommes arrivés l'année dernière, j'ai du emprunter le balais en faisant des mouvements doux car ils sont agressifs et je ne voulais pas me faire piquer, je lui en ai mis quelques coups sur la tronche qui l'on estourbit, après ça un bon coups de pied et il était passé de vie à trépas
      J'ai appris très récemment qu'un frelon asiatique mort était encore capable de piquer pendant 48 heures après sa mort, c'est franchement une saleté cette bestiole
      Passe un très bon week-end, j'espère que tu as pu faire tes plantations
      Gros bisous Nath

      Supprimer
  5. Qu'est ce qu'ils sont beaux tes rosiers! Raubritter, quelle merveille...
    Soigne bien ta main, bon repos...
    Bisous, Véro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Raubritter est un très joli rosier découvert un jour de promenade virtuelle sur le blog d'Estelle, j'attends avec (presque) de l'impatience de le voir s'épanouir au jardin, courir sur la pergola qui lui est destinée, je croise les doigts pour qu'il se plaise au jardin
      Belle et douce soirée à toi
      Bises

      P.S. avec des anti allergiques le problème a été vite réglé ;-)

      Supprimer
  6. Bonjour Chris,

    Je crois que, dans le monde dans lequel on vit, si j'étais une abeille je nourrirais une légère méfiance à l'égard des hommes... Même si, bien évidement, ce n'est pas une raison pour piquer une amie-jardinière comme toi !

    Tes pensées ont merveilleusement trouvé leur place, veux-tu dire : c'est simple, doux et mille fois joli, comme composition.

    J'aime beaucoup William Christie. Je ne le connaissais pas.

    Et je souligne la très jolie alliance que formera la céanothe avec l'abélia et le cotinus. Edward Goucher est encore en fleurs (et que de fleurs !) chez moi : c'est un ravissement, cet arbuste.

    Joli et doux dimanche, Chris,
    Amitiés

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Geontran
      J'ai semble t'il dérangé involontairement ces petites butineuses indispensables qui m'ont fait regretter douloureusement cette intrusion dans leur espace de vie, comme tu le dis si bien les hommes ne leur font pas de cadeau
      William Christie est un rosier merveilleux et c'est peut être le seul qui me ravisse autant, j'apprécie sa joliesse et son parfum délicat, son charme plein d'attrait, je me demande même si je ne vais pas en mettre deux exemplaires ;-)
      Je suis heureuse de connaitre ton avis sur cet arbuste merveilleux qu'est apparemment cet Abelia que je vais découvrir au printemps, il est encore petit mais couvert de fleurs, un bijou que je vais aimer à mon avis et qui se mariera magnifiquement avec William
      J'espère que tu as trouvé ton bonheur au cours de ta ballade
      Belle et douce soirée, auprès du feu c'est encore bien mieux, les soirées sont trop fraîches
      @ bientôt de te lire

      Supprimer

Quelques lignes font toujours plaisir à lire, merci pour les vôtres