mercredi 5 mai 2021

Un dernier au revoir

C'était le 11 janvier 2017, je quittais mon ancien blog pour en créer un nouveau
Il y eu en octobre de cette même année la vente de notre maison et l'achat de celle dans laquelle nous habitons aujourd'hui

Même si pendant de longs mois je me suis acharnée à recréer un îlot de verdure comme pour tenter de transposer ici ce que j'avais avant, rien n'a véritablement fonctionné c'est le moins que l'on puisse dire  cette parcelle de terre refusait catégoriquement de me laisser la chouchouter alors friche elle est restée

Mon coeur s'était en vérité un peu vite emballé
Dans les potées tout a fondu, il n'y aura pas de floraison, je dois tout jeter


Les tulipes n'ont pas fait les fières longtemps, le gel a tout brûlé, il y a quelques jours nous avions encore des températures négatives entre -3 et -4°





La petite clématite près de la réserve d'eau a plutôt bien résistée, lorsque je l'ai achetée elle avait une floraison légèrement bleue clair, maintenant elle est un peu plus marquée dans le parme


L'hexochorda The Bride reste de petite stature mais quelle splendeur dans sa floraison
Lui partira embellir le coeur d'un autre jardin



Le malus Courtarou si prompte à fleurir n'a pas fait long feu



Tous les boutons floraux sont desséchés, il ne fructifiera pas cette année


Même punition pour le cerisier du Japon Kanzan
Il y a une dizaine de jours il fleurissait timidement


et d'autres boutons attendaient de s'épanouir


Le gel a fait un massacre parmi mes végétaux

Marie (du jardin de Pantoufle) m'avait offert une petite bouture d'un saule tortueux qui a été l'objet de toutes mes attentions, je vais le rempoter et il ira rejoindre un autre jardin que le mien


Mes géraniums rosat sont posés sur le muret au soleil, quant il y en a...
Quel parfum merveilleux que le leur



Le loropetalum est protégé chaque hiver et il fleurit abondamment pendant que son joli feuillage se pare de teintes roses fabuleuses, je l'adore


Mon tout jeune fusain ailé devient de plus en plus beau


Mignonette la brunnera Jack Frost


Le cornus mas est splendide malgré sa transplantation à l'automne dernier
Je lui pardonne le fait qu'il ne fleurisse pas cette année


L'un des deux pommiers du jardin est couvert de fleurs pendant que le second termine sa floraison et pourtant ils sont tous deux identiques


Entre vert et couleurs


La douceur des feuilles de l'acer Deshojo tranche merveilleusement sur le vert délicat des végétaux alentours


Ce pied d'anémone pulsatille m'émerveille, le jardin d'ombre est mis en valeur par cette touffe de fleurs violettes au charme indiscutable, j'arracherais le pied pour le transplanter chez Marie lorsque je passerais chez elle pour lui apporter quelques plantes


J'ai décidé hier que zhom emmènerait avec lui l'acer Katsura Hime
Il se pare de cuivre et de doré après avoir été d'un rose magnifique, je l'affectionne tout particulièrement comme je crois chacun des arbustes plantés dans mon jardin


Chacun à sa place dans mon coeur parce que chaque plante se doit d'être importante pour son jardinier


Phlox Candy stripes toujours prompt à fleurir, même en potée il prospère et pourtant je ne lui ai pas encore apporté d'engrais


Le timide épimédium sulfureum qui porte merveilleusement son nom, j'adore le feuillage des épimédiums


Les hostas sortent de terre et j'ai lancé l'offensive anti baveux avec des granulés dit naturels, la bestiole inconnue qui vient au jardin doit être responsable d'une partie de l'éradication des escargots, chaque fois que j'en trouve ce ne sont que des coquilles vides mais pour les deux ou trois qui restent le grignotage de mes hostas est un sport



Et mes jolis viburnum opulus
Celui de gauche est la bouture ramenée de mon ancienne maison, celui de droite se trouve dans le jardin du haut

 

Il y a deux ans maintenant nous avions fait l'acquisition de notre premier bananier que nous avions mis à l'arrière de la serre, au fil du printemps et de l'été il ferait de nombreux rejets qui permettraient d'apporter une ombre certaine à la serre et permettrait de conserver une température plus agréable mais c'était avant de voir notre projet avorté car à peine en terre les rats taupiers s'étaient chargés de lui faire son affaire et un hiver plus tard du bananier il ne restait rien

Nous avons donc à la plantation de celui-ci entouré le pied d'un grillage à poule suffisamment large pour permettre au pied principal et aux rejets de prospérer et après un hiver qui n'en finit toujours pas, force est de constater qu'il est suffisamment solide pour que sa première palme se développe... le pied est toujours protégé de paillage sur une hauteur d'environ 60 cm, dès que les saints de glace seront passés j'irais tout enlever, la terre devrait être suffisamment réchauffée pour qu'il puisse se développer harmonieusement


Je ne sais pas encore si je vais le laisser là ou l'envoyer se déployer dans un autre jardin


Une dernière photo de la maison pour clôturer cet article
Merci à vous tous qui m'avez suivie pendant ces presque 4 années ici, ce fut un plaisir de partager avec vous l'histoire de ce jardin en renaissance, il a été pour moi un refuge et même si les résultats n'ont pas été à la hauteur de mes attentes je suis heureuse d'avoir pu participer à lui redonner un peu de vie
Il est temps pour moi de suivre un autre chemin, d'autres aventures, elles vont être belles croyez moi

Au revoir...

32 commentaires:

  1. Une page se tourne, une autre va s'écrire.
    Je te souhaite de belles histoires et de merveilleuses aventures, prends soin de toi surtout et navigue au grès de tes envies.
    Quelques plantes méritent que tu les offres à tes amies et connaissances, un peu de toi sera dans leur jardin. Je te suivrai avec le plus intérêt sur ton autre blog. Bises. Siam

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Siam, j'ai tellement hâte maintenant de pouvoir avancer mais avant c'est convalescence et ça va durer au moins jusqu'à début juin, il me faudra ronger mon frein d'ici là
      J'ai prévu de disperser certains de mes sujets pour ne pas les laisser dans ce jardin que je vais abandonner (moi aussi) décidemment
      Je te souhaite une très belle semaine et de belles saisons au jardin
      Gros bisous

      Supprimer
  2. dommage que ton blog se termine, (le mien va suivre aussi), je ne t'ai pas demandé le lien pour le suivant, cela me ferait plaisir de le recevoir si tu veux bien,
    Et même si tu trouves ton jardin peu fleuri (le gel est impitoyable), perso je le trouve bien beau, avec de très jolies plantes..
    bon vent pour la suite..
    grosses bises
    PS ce sont les grives qui mangent les escargots et laissent les coquilles vides..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Catherine
      C'est la fin d'une époque, je te dirais qu'il en est ainsi pour chaque chose
      Pour moi c'est le commencement d'une autre vie avec un parcours à venir totalement opposé à celui que j'avais pu connaître, il sera riche d'enseignements et de découvertes, c'est ce qui fait l'attrait d'une vie, enfin c'est mon avis
      Je vais t'envoyer un MP pour te donner l'adresse, je ne veux pas le donner ici pour que des purges ne viennent pas me suivre
      Merci pour le bon vent, je l'attrape au passage, d'ailleurs ça souffle fort ici en champagne et ça ne fait pas semblant
      Plein de bises venteuses

      Supprimer
    2. je n'ai pas reçu de MP�� si tu y penses?? j'espère que tu vas bien! bises

      Supprimer
    3. ha mince, j'aurais oublié, ça ne me surprendrait pas, je suis un peu tête en l'air parfois
      désolée, des bisous

      PS je fais ça tout de suite

      Supprimer
    4. bien reçu, merci Christine!

      Supprimer
  3. Il y'a des acheteurs pour la maison?
    Comme tu le dis tu vas suivre un autre chemin, ça va être chouette!
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui un autre chemin c'est certain, il y aura bien quelques embuches et de bien jolis moments, j'ai hâte
      Passe une très belle semaine

      Supprimer
  4. Une page se tourne, et je vais continuer de te suivre avec plaisir, et partager ta joie et la réalisation de tes rêves.
    Les températures cet hiver ici ont été à -6° plusieurs jours, et cela a fait des dégâts dans mon jardin. J'ai perdu des plantes, fini les arbustes et vivaces qui ne résistent pas à -5°, je vais garder les valeurs sûres et ne pas me laisser tenter !!
    gros bisous Chris, prends soin de toi, je te souhaite une douce convalescence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Céline
      Il fait encore frais aujourd'hui et même si à l'instant le soleil entre par les fenêtres, nous avons des coups de vent à décorner les boeufs
      C'est dommage que tu sois loin sinon je t'aurais ramené des végétaux
      Ma convalescence suit son cours, encore une petite dizaine de jours avant de pouvoir à nouveau me déplacer mais doucement, tout doucement
      Passe une très belle semaine douce Céline, prend soin de toi

      Supprimer
  5. Bonjour Christine,

    Ainsi vont les étapes de la vie. Il y a plein de belles choses dans ton jardin, c'est sans doute ton regard sur lui qui n'a jamais vraiment pris.

    Les jours noirs je regarde mon jardin et je vois une friche. Lorsque le soleil revient hanter mon cœur, je regarde ce même jardin et je vois l'oasis de couleurs et de paix qu'il est aussi.

    Ton blog se ferme et la porte se tourne. Je te souhaite une bonne convalescence, de prendre des forces avant de prendre la mer. Te suivre dans cette nouvelle aventure sera aussi une aventure pour le lecteur que je suis !

    Je passerai te voir avant ton départ si tu veux bien (avec la remorque).

    Bises au vent frais et au soleil léger.
    Pierre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Pierre
      Il m'arrive quelque fois d'être particulièrement intransigeante, un jardin évolue avec son jardinier et le mien a évolué selon son rythme à lui pas au mien, aujourd'hui je vis beaucoup mieux sachant qu'il aura un autre devenir
      Je prends soin de moi, j'ai intérêt si je veux être en forme pour la prochaine étape de ma vie
      Je t'envoie un message pour ta venue
      des bises venteuses



      Supprimer
  6. Mince j'ai du rater un passage. Tu vends ? dire qu'on avait acheté notre maison la meme annee !
    Je ne sais que dire mais donne des nouvelles et je suivrai la suite de tes aventures et surtt trouve toi un jardin avec moins de si violents travaux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Barbara
      Ah je vois que tu n'as pas remonté le fil, oui je vends ma maison et je vais partir pour changer totalement et radicalement de vie, j'avoue que ça me donne des ailes et pas des moindres
      Dans ma prochaine aventure il n'y aura pas de jardin sauf celui de l'aventure et de la découverte
      Passe une belle fin de semaine

      Supprimer
    2. j'ai lu apres coups et je dis bravo.

      Supprimer
  7. Une jolie page qui se tourne. Ça fait bizarre quand même ce dernier article, même si je sais qu'on ne se perdra pas de vue, et que tu commences une aventure qui te tient tellement à coeur.
    J'espère que les prochains propriétaires apprécieront les travaux dedans et dehors qui ont été faits.
    Des bisous ma Christine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou ma véro
      Oui c'est une page sur laquelle je vais bientôt mettre un point avant de tourner la prochaine et de commencer à écrire celle d'une nouvelle vie plus palpitante, plus à ma démesure
      Non bien sur que je ne perdrais pas contact avec toi, ça va pas ta tête, de toute façon je passe te voir en juin prochain, enfin si c'est maintenu) je pourrais t'apporter quelques jolies petites choses dont mon cornouiller, mes hostas, d'autres bricoles aussi, des potées pour ne citer qu'elles
      Les futurs acquéreurs vont absolument tout casser et refaire tout à leur goût, ils vont même construire une piscine devant la terrasse, de belles idées et de beaux projets pour eux, ils sont jeunes, ils ont tout l'avenir devant eux et c'est bien
      Je t'embrasse bien fort

      Supprimer
  8. J'ai l'impression que cette crise sanitaire pousse les gens à se réaliser, à refuser ce qu'ils ne souhaitent plus. C'était déjà dans l'air depuis quelques années, mais là c'est la goutte.
    Je te souhaite bon vent sur ta nouvelle voie. Réalises toi. Vis ce pour quoi tu te sens née. Et n'oublies pas de nous raconter tout ça ;-)
    Bises
    Estelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui la crise sanitaire a changé beaucoup de choses et non des moindres, je crois que la société d'aujourd'hui est en train d'opérer un véritable changement
      Peut être qu'enfin les gens ouvrent les yeux sur les non sens et les contraintes imposées par le monde actuel, le ras le bol est partout... et chez moi aussi
      J'espère que tu nous donneras des nouvelles de ton jardin
      plein de bises

      Supprimer
  9. Coucou Christine ,
    Pas facile de tourner une page mais lorsqu'une autre s'écrit , tout semble + facile ...
    Ton blog " jardinage " va nous manquer mais j'ai hate de suivre tes nouvelles aventures !
    Alors , bon vent :p
    "" Une fan de ton écriture "
    Gros Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne sais pas si c'est facile, pour ma part je la tourne sans état d'âme, il m'a fallu longtemps pour comprendre qu'il me fallait autre chose ou tout au moins c'est ainsi que je l'exprime, il me fallait ce nouvel élan pour me sentir bien et ma fois, je peux dire que c'est fabuleusement bon
      Gros bisous ma coco, au plaisir de te lire ailleurs qu'ici

      Supprimer
  10. Nathalie de Brest08/05/2021 18:37

    Il y a quelques semaines, j'avais lu la nouvelle de ce changement de cap et je te l'avoue Christine, j'étais dans l'incompréhension totale! Tous ces travaux, ces belles plantations, ton Zohm, tout ça tu le voulais derrière toi! Depuis j'ai lu, tes commentaires, tes réflexions et je veux croire que tu mets le cap vers une vie qui te corresponde mieux où tu t'épanouiras vraiment. Quand j'ai lu la notification de cet article, j'ai su qu'il fallait venir t'écrire quelques mots, te souhaiter bon vent, te laisser tourner la page. j'aimerais te suivre dans ce nouveau départ, si tu veux bien... Grosses bises Christine

    RépondreSupprimer
  11. Coucou Nath
    Merci pour ton commentaire plein de positivé
    ça n'a pas été une décision facile à prendre, j'ai pu lire beaucoup de choses sur mon blog au fil de mes explications
    Je suis parfaitement consciente de la portée d'une telle décision mais ma vie n'a jamais réellement correspondu à ce que je voulais, j'aime ma famille plus que tout, mon mari tout autant que mes enfants mais pour me retrouver entre hier et aujourd'hui j'avais besoin d'entreprendre un véritable et profond changement, notre projet de vie n'était plus en adéquation avec celui qui m'apparaissait essentiel à moi et il me fallait faire cet "exploit" pour me sentir revivre véritablement
    Moi et zhom resteront toujours très proches, solidaires et aimant mais nous vivrons notre relation différemment chacun de notre côté, la vie est ainsi faite, je ne regrette rien de ce que j'ai décidé et rien de ce que je vais entreprendre, la vie s'est aussi se donner des objectifs, accomplir ses rêves et plus que tout, se sentir heureux, je le suis aujourd'hui
    Je t'embrasse bien fort douce Nath, prends soin de toi
    Je t'envoie l'adresse de mon nouveau blog par mp
    Mes amitiés à Pierre

    RépondreSupprimer
  12. Je suis déçue de l'arrêt de ton blog bien sûr. Mais je sais que tu as murement réfléchis, ça ne sert à rien de persister quand le cœur n'y est plus alors autant vivre en accord avec soi-même, c'est très courageux. Vous allez écrire un nouveau chapitre, je trouve ça grisant. Je vous souhaite plein de bonnes choses.
    Bonne fin de journée, bisous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Fatima
      Oui une page va se tourner pour un changement de vie total et de belles aventures à vivre au quotidien
      c'est un très gros bouleversement mais un changement nécessaire
      Je te souhaite de jolis moments au jardin
      des bises ensoleillées de ma champagne

      Supprimer
  13. Bonjour Christine et bye-bye Joli Jardin de la Champaille!
    Ainsi va le vent, ainsi va la vie, ainsi va le vent de la vie qui emporte avec lui... les souvenirs et les rires,
    les ratés et les grandes réussites,
    les rendez-vous manqués et les espoirs d'un ailleurs,
    les belles joies et les vilaines peines,
    les amours égarés, retrouvés, et ceux qui se perdent faute de s' être trouvés,
    les jardins intimes et les jardins tant partagés,
    les amitiés de passage et celles qui passent faute d' avoir trouvé ce passage,
    les histoires d' aventures qui en font toute une histoire...
    et la suite de l' histoire qui en fera une si belle aventure!
    Ainsi va le vent et ainsi va la vie quand le vent emporte avec lui,
    des mots...des mots...des mots...
    Mais pas un adieu, même pas un au revoir, et surtout pas un à jamais à ce joli Jardin de la Champaille,
    juste un...il fait beau ce jour, as-tu vu Christine, comme il fait beau?
    Alors chantons...
    C' est un fameux trois mâts fin comme un oiseau,
    Hissez haut, Santiano....
    Bises Christine!
    Carole.







    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Carole
      Je te répondrais qu'aujourd'hui et même depuis quelques jours le vent souffle fort et c'est un peu comme s'il voulait que je mette les voiles pour un autre ailleurs, un ailleurs qui arrivera dans quelques semaines le temps de tout ranger, le temps de tout mettre de côté ou tout au moins une partie, une si grande partie de ma vie rangée dans des cartons en attendant qu'un autre demain voit le jour, ce jour là je regarderais le vent autrement, je vivrais autrement et je regarderais avec bonheur le soir se coucher et le jour se lever parce qu'enfin je serais là où je dois être
      Tu vas me suivre dans ma nouvelle aventure, je te l'ai dit, un jour je viendrais te chercher et tu gouteras toi aussi aux joies du bonheur simple, du soleil comme s'il en pleuvait
      Gros bisous ma carole, prends soin de toi

      Supprimer
  14. Alala, les filles, je lis tout les commentaires, et ce dernier billet, et je suis toute émue, faut pas me faire ça à moi, je suis sensible vous savez !
    Allez ma belle Christine, je te souhaite évidement tout le meilleur pour ce nouvel ailleurs dont tu rêves. Et je te suivrais sur ton nouveau journal, avec ce nouveau décor, ces nouveaux rêves à réaliser.
    Et encore bravo pour le courage que tu as de faire ce choix ! Je suis admirative !
    Gros gros bisous belle aventurière !!!
    PS : j'ai un petit quelque chose pour toi, que je pensais t'envoyer, mais je me demande si je ne risque pas de pouvoir te croiser en chair et en os, et en faire une raison de se voir en vrai ? Dis moi si tu passes dans le coin bientôt ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie
      Je viens de voir que tu avais laissé un commentaire il y a plus de trois semaines maintenant, flute alors, je ne sais pas pourquoi je n'ai pas vu la notification, je devais être ailleurs encore, surement dans mes pensées et puis zou j'ai oublié
      Oui je compte bien venir te voir prochainement, je ne sais pas encore quand mais c'"est prévu, je t'en dirais plus bientôt c'est promis
      des bisous doux

      Supprimer
    2. Super alors :) Je garde ce petit quelque chose pour toi alors, et j'espère te faire visiter le jardin prochainement, pourquoi pas ?
      Gros bisous belle aventurière !

      Supprimer

J'aime vos petites phrases et vos jolis mots, n'hésitez pas à me les faire partager

Un dernier au revoir

C'était le 11 janvier 2017, je quittais mon ancien blog pour en créer un nouveau Il y eu en octobre de cette même année la vente de notr...