Au jardin d'ombre

S'il y en a un qui ne m'a pas déçu cette année c'est bien mon jardin d'ombre

Ombre est un bien grand mot, en fait le devant de la maison est orienté plein Est avec une pointe au sud ce qui fait que la grande majorité des plantes subit les aléas du fort ensoleillement et à fortiori des pointes de chaleur qu'il est difficile de réguler naturellement... et pourtant toutes mes plantes s'y épanouissent au delà de mes espérances, c'est pour moi une immense satisfaction



Alors que dans le jardin du haut tout périclite ou presque, ici c'est foisonnant, joli au fil des saisons, pour voir son évolution et si vous voulez faire un petit retour en arrière c'est ici que ça se passe


Mes plantes abondamment nourries au sortir de l'hiver ont pris une belle ampleur, c'est le cas du Cornus Elegantissima notamment qui prospère dans cette terre que je pensais morte, ses branches atteignent presque le haut de la canisse en pvc


Le jasmin n'a pas démérité lui aussi fleurissant abondamment tout au long du printemps, à côté le Trachelospermum est un peu plus timide, il s'est même doté de cosses à graines


L'érable accroché à son bâton a plus que triplé sa grandeur, je suis impressionnée par la facilité avec laquelle il a poussé depuis son implantation


Devant lui le rhododendron blanc ne réussi pas véritablement à prospérer, il a beaucoup de mal à s'épanouir, à me faire de nouvelles branches, c'est vrai qu'il a la concurrence de l'érable et du cornouiller, ça n'aide pas


Pour la première fois depuis sa plantation l'érable Katsura Hime a résisté plutôt bien à l'averse de grêle du printemps et aux fortes chaleurs de l'été, la terre ici malgré les arrosages copieux reste très sèche en profondeur, depuis que la pluie est revenue cela va nettement mieux et mes végétaux me le font remarquer


Juste à sa droite et près de la boite aux lettres il y en a un qui a beaucoup mais beaucoup poussé ces derniers mois, mon prunus Kojo No Mai est de plus en plus beau, je suis ravie, j'avais remarqué chez lui quelques soucis d'épanouissement mais il s'en est pas mal sorti ces derniers mois, un bon point


L'échinacea blanche a bien tenu le coups elle aussi...


Tout comme l'hydrangea Annabelle qui a montré quelques signes de flétrissement vite récupérés par des arrosages copieux mais insuffisant vu la sécheresse et la chaleur, je pratiquerais une bonne taille d'ici quelques semaines


Près du portillon d'entrée je suis heureuse parce que ma bouture de viburnum ramenée de mon ancien jardin est magnifique, cette année il n'a pas cessé de s'épanouir pour réussir à ombrer un peu la belle fougère qui se trouve juste derrière, j'ai hâte de voir son évolution l'année prochaine, quant aux érables en pot eux ont un peu plus souffert, nous les avons installé un temps près du mur pour éviter la brûlure du feuillage


Du côté des potées pas de perte, c'est un soulagement
J'ai craint un moment pour mon Loropetalum mais il est bien reparti, je vais l'enrichir copieusement pour qu'il soit plus beau au printemps

L'érable Flamingo a repris vie....


Tout comme le cornouiller des pagodes qui vit une renaissance
Transféré en pot pendant l'été il émet de nouveaux bourgeons, le printemps sera plus agréable pour lui 


Tout comme l'azalée, j'ai du déterrer et rempoter le calicanthe avant qu'il ne périclite, c'était moins une, depuis il émet de nombreuses pousses, il va rester en pot encore un moment et peut-être que je me déciderais à le remettre en pleine terre si d'aventure je lui trouve un endroit bien protégé du soleil qu'il craint par dessus tout


L'automne s'installe doucement au jardin d'ombre et si cette saison me plait moyennement j'avoue que le dégradé des couleurs là dans la forêt juste en face de la fenêtre vire doucement à l'ocre et à l'orange pour mon plus grand plaisir, si les saisons sont désormais bouleversées, j'ai remarqué que la nature était également en train de changer comme pour s'adapter à ces étés qui finissent plus tard, à ces automnes qui n'ont ni queue ni tête, à ces hivers qui ont presque disparu



Bientôt ce seront des aurores teintées de brume, des couchers de soleil éclatant et des nuits étoilées magnifiques, nous avons commencé à dormir les stores grand ouverts, j'adore la nuit pendant mes insomnies contempler le ciel et ses myriades d'étoiles qui composent notre système solaire


J'attends que le temps s'assèche un peu pour pouvoir nettoyer le jardin d'ombre qui en a bien besoin, les herbes n'arrêtent pas de pousser parmi les gravillons, la glycine a repris un rythme de croissance que pourtant je tente de freiner,  il faudra que je récupère du feuillage pour l'épandre partout au pied des plantes et puis aussi amender encore et encore le sol pour le nourrir copieusement
Beaucoup de travail en perspective mais ça n'est rien en comparaison de ce qui m'attend dans le jardin du haut et ça c'est un sacré gros travail qu'il va me falloir entreprendre

Commentaires

  1. Il s'en sort très bien ce coin, ça a vraiment bien poussé!
    Tes érables sont très jolis, j'en ai plusieurs qui ont mais complètement grillé, même à l'ombre!
    Beaucoup de petites herbes adorent pousser dans les gravillons...
    J'ai un coin qui seraient rempli de diverses graminées si je laissais faire et de fraisiers sauvages aussi d'ailleurs.
    J'ai fais pas mal de sauvetage comme toi, la plupart semble être bien repartis, à part un noisetier rouge, trop tard je pense...
    Il fait super froid et il pleut/neige ici, j'avais encore plein de choses à faire mais ça attendra.
    Bonne journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute oui, c'est vraiment une grande satisfaction pour moi, c'est un coin que je pensais ingrat à cause des ancien thuyas, quel bonheur d'y voir ainsi prospérer toutes mes plantes, tous les végétaux installés là il y a deux ans tout juste
      Pour les érables nous en avons deux que je vais devoir tailler, ils ont beaucoup souffert de ce temps déréglé et ont une dégaine qui fait peur mais avec eux rien n'est irrécupérable
      ah les gravillons, je ne pensais pas qu'il pouvait y pousser tant de saletés de mauvaises herbes, bon les fraisiers sauvages ça peut encore servir tant qu'il y a une production, j'en ai quelques uns au jardin et je les laissent pousser comme ils ont envie, ça me sert de couvre sol ;-)
      Le problème de faire des sauvetages c'est qu'il faut du terreau et un nombre incalculable de pots en stock, pas toujours simple de concilier les deux, tu as un peu plus d'ombre que moi, je ne dis pas que c'est plus facile mais ça aide malgré tout
      Passe une très bonne soirée, ici il fait frais mais pas trop froid
      Belle fin de journée à toi

      Supprimer
  2. Coucou Christine ou re parce qu'il m'a marqué que la page a expiré .... grrrrr!
    Alors je disais donc que tu n'as pas peur que tes arbres prennent trop de place , voir meme se genent entre eux ?
    Je trouve que par chez moi , l'automne ne vient pas vite au niveau des feuillages .... notre cerisier est encore tout vert ainsi que l'Albizia et les lagerstroemias !
    Par contre notre glycine a voulu prendre la poudre d'escampette par le cerisier ... la coquine !
    Elle était grimpé à + de deux mètres dedans .
    Aujourd'hui , j'ai commencé à rentrer les potées pour eviter d'etre prise par surprise par les 1 eres gelées .
    Profite de ta vue , elle est superbe ... , chanceuse :p
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tient ça me fait penser à overblog et toujours ces messages idiots qui te disent que la page a expiré, je loupe volontairement certains d'entre eux parce que ça m'agace de devoir refaire la manip 15 fois avant que ça ne fonctionne
      Bon tant mieux si tu as peu en poster un ;-) c'est au moins un
      Tu as déjà des gelées ?? c'est tôt quand même... je surveille pour rentrer mes plantes au cas où, enfin celles qui le nécessitent
      Oui la vue est très belle et depuis mon article la forêt a véritablement changée d'aspect, c'est super joli
      Belle et douce soirée ma coco
      des bises

      Supprimer
  3. Michèle KOCH15/10/2020 18:22

    L'automne et ses magnifiques couleurs chaudes , vous avez une bien jolie vue et un jardin qui promet même s'il vous donne beaucoup de travail avec son réagencement mais d'ici quelques années vous en serez récompensée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Michèle
      Oui la forêt est magnifique en cette saison changeant presque tous les jours ses couleurs selon la météo, la fraicheur, enfin le repos pour cette forêt largement éprouvée par les vagues de chaleur de ces trois dernières années, dommage que chaque année soit encore plus difficile pour nos forêts qui souffrent de plus en plus face aux changements climatiques
      Je suis heureuse de voir l'évolution de ce bout de jardin, la récompense est déjà là
      Merci pour votre message, j'espère que la nature est belle également par chez vous
      Belle et douce soirée

      Supprimer
  4. Coucou Chris, ton coin d'ombre est chouette, cela a bien poussé depuis tes plantations, voilà une belle consolation pour les plantes qui n'ont pas apprécié l'été. J'aime beaucoup tes choix de plantes, les feuillages sont magnifiés tous ensemble. Bonne fin de semaine Chris, gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Céline
      J'ai voulu marier le vert et le blanc et y adjoindre quelques touches de couleur, de petites et succintes mais qui sauraient donner un peu de peps le moment venu
      l'automne s'installe doucement, le fermier chez qui nous allons chercher notre volaille nous a dit que nous aurions un hiver rigoureux et beaucoup de neige, les taupes ont beaucoup fouillé nous a t'il dit
      Profite bien de ta campagne bretonne, elle doit être bien jolie en ce moment
      gros bisous à toi aussi

      Supprimer
  5. Hello Christine! Bon, on fait un point rapide...
    Avant, il y a peu, tout était foutu, fichu,mort, caput, out, off, et que ne voilà pas du...
    En voulez-vous? du encore? du toujours? du "z' avez-pas vu mon ombre"? du "mais qu' est-ce que ça pousse là dis-donc"!
    De deux choses l' une, soit tu as une maison avec d' énoooooormes dépendances où tu ne vas pas user tes fonds de culottes tant c'est.....loin, loin...loin!
    Soit, c' est sous ton nez et que...c' est donc sous ton nez, que ça pousse facile et que donc, y a pas à en faire des tartines, vu que ça se débrouille tout seul...sans l' aide de la jardinière! De temps en temps, un billet dessus, histoire de ne pas vexer le coin, le beau coin d' ombre! A bon entendeur...
    Bises, (ne pas oublier...en anonyme, compter les brouettes, les feux et les bornes à incendie, valider ou ignorer et...non! je ne suis pas un robot! et PUBLIER)
    Carole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ma carole, tu me fais rigoler avec tes commentaires toujours imagés
      C'est vrai qu'avant je parlais du jardin du haut, une vraie ruine, si, si, un désastre intégral
      Non la dépendance n'est pas si grande et c'est peut-être heureux parce que je n'aurais jamais assez de place pour y ranger toutes mes plantes à moins d'en ajouter d'autres encore et encore et transformer ladite dépendance en serre à végétaux, hummm je pourrais plus y ranger la tondeuse, la débrousailleuse et tout le tremblement, imagine
      Mes culottes resteront donc dans le meilleur état possible faute de faire la peau aux mauvaises herbes qui elles n'ont pas cessé de pousser partout et la jardinière n'a même pas eu besoin d'intervenir, elles se sont débrouillées seules comme des grandes pour envahir tout mon jardin, subtilement bien sur
      Ce google me saoule en ce moment, je ne sais pas ce qui se passe encore, ils font sans doute la chasse aux virus et autres bizarreries du même genre donc ça fiche le bazar partout, après le covid 19 et la marée de messages contradictoires, nous voilà désormais arbitrairement pris pour cible par des robots qui devraient gouverner notre pauvre monde dans un délai très court, moi je te le dis, ça craint du boudin
      Passe une très bonne soirée et surtout prends soin de toi
      Je t'envoie quelques brouettes de bises rafraichies par l'automne champenois

      Supprimer
  6. Bonjour Christine !

    Tu sais combien j’aime les feuillages... et donc les jardins d’ombre. Les cornouillers sont mes arbres préférés. Il commence à être opulent, ce jardin d’ombre !

    L’automne, enfin ! C’est magique, l’automne. Les feuillages flamboient et la nature s’endort tout doucement, comme si l’on baissait le feu millimètre par millimètre.

    Bon week-end,
    Mes amitiés
    G.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Geontran
      Oui je ne le sais que trop bien, les cornouillers sont aussi mes arbres favoris de par leur diversité et leur feuillage magnifique , dommage que ce dernier ne tienne pas l'hiver
      Mon jardin d'ombre a vraiment bien prospéré et j'en suis ravie
      Oui l'automne est là et même si je n'en suis pas fan, le voir arriver là en face de mes fenêtres et je n'ai qu'une envie, chausser les bottes et aller faire de grandes ballades
      Il doit être beau en cette saison ton jardin avec tes arbres se teintant d'ocre et la rivière qui s'écoule doucement faisant flotter ici ou là des sons apaisant
      Passe une très belle soirée auprès des tiens
      Ce fût un plaisir de te lire
      des bises champenoises

      Supprimer
    2. Ah, moi j’aime l’automne ! Ce sont ses premières feuilles orangées, ses premiers feux, qui m’ont donné envie d’écrire à nouveau. Ça faisait longtemps que j’avais laissé mon blog en jachère : j’y ai presque trouvé des fleurs des champs :) ...
      ...et j’ai rattrapé mon retard sur le tien avec plaisir. J’ai revu le tunnel des platanes de Jossigny ! Merci !!

      Plein de bises. Bonnes plantations, belles balades !

      Supprimer
    3. Rires et ce fût un plaisir que de découvrir à nouveau tes écrits toujours si joliment teintés de ce bonheur qui est le tient même si l'on sent toujours cette blessure qui affleure à fleur de peau
      Si ton projet un jour prochain vient à son terme, je serais ta première fan ;-)
      Je te souhaite un très joli dimanche, ici le bricolage sera à l'ordre du jour
      Belle journée dans la douceur d'un automne qui se pare de milles feux
      des bises à vous deux, toi et ton petit d'homme

      Supprimer
  7. Superbe , que de plantes; ts ces pots à arroser et à entretenir. BRAVO. Bon we

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui les pots ont tendance à se multiplier, c'est joli aussi les potées ;-)
      Beau dimanche et belle journée, avec je l'espère, du soleil

      Supprimer
  8. Décidément l'ombre devient un élément précieux dans nos jardins! Que de diversité dans ton coin d'ombre, inspirant tout ça!
    Comme toi, j'adore les ambiances d'automne, d'abord la lumière dorée, les feuillages qui s'embrasent puis la brume (et un peu de froid j'espère cette année), les longues balades dans la nature...
    Bonne fin de soirée Chris, des bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. et surtout elle s'avère indispensable dans un grand jardin où elle n'existe pas, enfin pas encore mais le temps devrait régler le problème, il faut juste laisser le temps à la nature de faire son job
      C'est vrai que c'est agréable de faire de longues ballades en cette saison, la nature vit un second printemps, certes plus frais mais c'est tellement agréable
      D'après notre éleveur de volailles, l'hiver sera rigoureux et il y aura de la neige, les taupes ont beaucoup fouillé nous a t'il dit vendredi soir, c'est un signe de grand froid apparemment
      Passe une très bonne semaine
      des bises brumeuses mais ensoleillées

      Supprimer

Publier un commentaire

J'aime vos petites phrases et vos jolis mots, n'hésitez pas à me les faire partager

Articles les plus consultés