mardi 20 février 2018

Au menu travaux vous prendrez quoi ?

Mon dernier post sur les travaux de la maison datait de janvier dernier (c'est ici)

La bonne nouvelle c'est que chacun a mis de l'eau dans son vin, le climat est plus détendu et les choses avancent, doucement c'est certain mais elles avancent
Nous avons monté les lices et les montants pour démarrer l'isolation de cette partie du mur, nous n'avons pas respecté les 60 cm réglementaires de part et d'autre de la fenêtre parce qu'on aurait pas pu mettre d'isolant entre les montants



Zhom a posé deux jours fin février pour que nous puissions dégager l'évier et le meuble du dessous, je sens bien qu'il va falloir sortir la masse.
Il faut dire que c'est du costaud, l'évier est en grès d'époque et le meuble en chêne, la dessus la crédence est un bon vieux carrelage lui aussi d'époque aussi lourd qu'il est moche, on a commencé à virer l'un des côtés, je vous dis pas la puanteur... pour l'anecdote le chat des anciens propriétaires avait pris le meuble d'évier pour une pissotière, une horreur, j'ai cru vomir lorsque nous l'avons enlevé.

Zhom a découpé les tuyaux en cuivre qui servaient à l'arrivée du gaz via des bouteilles situées à l'extérieur, elles n'y sont plus et le raccordement ne sert plus à rien.
Il reste les branchements électriques archaïques et dangereux installés à l'arrache par les premiers propriétaires, ceux là seront désactivés lorsque nous nous intéresserons à l'évier


Nous avons terminé la pose des panneaux de bois


L'électricien m'avait donné quelques cache prise prévus pour les travaux de peinture


Sélection de deux échantillons de peinture (en mat uniquement) pour ma future cuisine mais je n'avais pas encore eu le temps de tester les couleurs, l'une avait une pointe de vert qui me dérangeait (Luxens blanc calcaire n°6), la seconde était plus rosée et la teinte était plus douce (Luxens blanc lin n°4), plus chaleureuse tandis qu'elle change en fonction de la lumière, je n'allais pas plus loin, j'avais trouvé la bonne couleur


Passage de la première couche de peinture
Pour ma part je choisis toujours des peintures à l'eau dont l'odeur reste supportable et disparaît au fil du séchage, le rinçage se fait à l'eau et le moelleux du produit est facilement applicable sur la plupart des surfaces (ici du bois), on peut l'utiliser pour les plafonds et les murs



Les panneaux d'isolants sont posés sur la partie gauche, les plaques de BA13 sont découpées pour
faire passer les câble, boutons et prises, elles seront solidifiées par des bandes à joint de plâtre


Le montage des meubles Ikea a été sportif... ici l'un des meubles à tiroir qui va être stocké dans la pièce inoccupée en attendant que nous avancions l'isolation... et que nous allions lui trouver les bons pieds, la vendeuse s'est trompée de modèle


Comme tout les débutants nous avons nous aussi beaucoup à apprendre du côté du bricolage, pour ma part j'arrive à y comprendre quelque chose car petite j'adorais regarder (pendant des heures) papa qui avait toujours des travaux à réaliser dans la maison familiale
Son héritage et ce que j'ai appris avec lui me servent aujourd'hui

C'est le cas ici avec le plafond... 
Le vendeur du magasin nous a conseillé de dégager les lattes et le plâtre ainsi que le maillage qui enserre le tout et qui permet de maintenir le plafond (en habitation occupée t'a raison toi), cette opération permettrait de retrouver les poutres sur lesquelles nous pourrions fixer des tasseaux mais de faire un monceau de gravas en parallèle


Sauf que ce plafond en bois et en plâtre isole malgré tout le bruit à l'étage et puis moi je l'aime ainsi, il fait partie de l'âme de la maison alors autant le laisser...
Comme les cloisons ont été enlevées par les anciens propriétaires nous avons pu retrouver l'emplacement des poutres, il suffira de visser solidement les tasseaux dessus et nous pourrons venir fixer les plaques de BA10 avec le lève plaque que nous venons d'acheter, il sera bien utile celui-là car l'isolation va nous occuper un bon moment, je n'aurais plus qu'à le louer lorsque nous n'en aurons plus besoin.

L'autre problème était bien moins sympa et nous a fait courir et pester contre les anciens propriétaires (j'avais évoqué ce point dans cet article)
Je vous explique, bon accrochez vous ça risque d'être un peu long

Un samedi en milieu d'après-midi nous partons chercher un embout spécial plaques de plâtre (on connaissait pas, maintenant si) au magasin de bricolage, à notre retour le poêle était éteint ce qui ne nous a pas interpellé sur le moment, mais lorsque nous l'avons remis en route il s'est mis en alarme
Comme nous avions procédé au nettoyage du foyer juste avant de l'allumer nous nous sommes dit que nous avions du remettre un truc de travers, bref, on arrête dragon et on lui ouvre le ventre.

Rien, pas de poussière, tout est en place...
On rallume la bête, hop rebelote l'alarme se remet en route, code 14... 
On cherche dans la notice, rien, nada, le vide, le néant, pas d'erreur 14 
On est mal là, très mal... oui je sais ça vous rappelle quelque chose

J'avais contacté il y a plusieurs semaines un revendeur du coin à propos de Dragon qui ne coopérait plus, hop, je l'appelle...

Moi : allo, je suis dans la mouise, vous pouvez m'aider ?
Lui : Ah mais non, pas à cette heure ci (il est 17h45), puis de toute façon on intervient pas sur les poêles hors garantie car s'il y a le feu on est responsable et puis on n'a pas d'indication d'une erreur 14 dans notre guide d'utilisation
Moi : Non mais c'est une plaisanterie (pauvre con va), on a pas de chauffage, je vous paye le prix que vous voulez mais venez au moins voir de quoi il en retourne
Lui : Non, on ne peut rien faire, ça sera la semaine prochaine et puis si jamais il y a une pièce à changer on ne le saura pas ce soir, par contre je peux vous donner des infos sur les prix des nouveaux poêles de cette même marque
Moi : Oui c'est ça, ben voyons (pauvre con encore), bonne soirée... je raccroche passablement énervée

En parallèle mon mari appelle Monsieur Karl qui était venu nous boucher les conduits de cheminée dans la cuisine
Zhom : allo monsieur Karl, on a un soucis avec notre poêle, est-ce que vous auriez la possibilité de passer
Monsieur Karl : oui mais demain (dimanche) matin à 9h00, ça vous ira ?
Zhom : oui, merci c'est super gentil de vous déplacer, on vous attend demain

Entre temps nous voila roulant à tombeaux ouverts (oui nous avions une bonne raison) pour aller chez Bricorama acheter deux radiateurs à bain d'huile (2000 et 2500 w de Zanussi et Thomson), je vous les conseille si vous avez un jour une panne de chauffage, arrivés à 18h30, ressortis à 18h45, c'était moins une avant la fermeture, un peu plus et on se retrouvait définitivement sans chauffage jusqu'au lendemain.
On a pas eu le temps de faire nos lasagnes pour le coups, c'est frustrant.

Le lendemain matin à 9h00 tapante monsieur Karl arrive et amène avec lui son adjoint et tout son matériel
L'aspirateur gros comme une voiture (non mais pas loin), le hérisson et j'en passe
On a même eu droit au sourire du plombier, vous connaissez pas ?  je vous explique... en fait non je termine mon histoire avant...

Il étale partout ses bouts de tissus pour protéger au maximum l'espace autour du poêle puis commence à attaquer le démontage du conduit qui va jusqu'au poêle... aie, à voir ce qui tombe on est encore très mal, vraiment très mal...
La suie tombe par paquets entier, c'est pas bon signe 
Une fois qu'il a démonté le tuyau il déplace le poêle, idem, tout est colmaté par la suie
Zhom et moi on est juste sidérés... l'agacement monte, j'en connais qui vont se prendre un savon


Monsieur Karl commence à insérer le hérisson et là c'est encore pire, ça tombe, ça tombe, ça tombe
Il n'arrive même plus à faire remonter le hérisson, redescend le poilu et met la lumière, le conduit est totalement bouché par la suie, impossible de voir là haut ce qui se passe, il va peut-être devoir monter sur le toit et je vois déjà le tiroir caisse tirer la langue... Moi et zhom on se regarde sans rien dire, dépités...
En fin de compte il a réussi à dé-colmater le tuyau en faisant des allers/retour avec le hérisson, la note sera moins salée, la lumière fuse dans le tuyau, c'est déjà un bon point.

Le poêle a été démonté pour subir un nettoyage intégral, le bac à suies est croûté, tout est colmaté, sale, on voit que le ramonage et le nettoyage ont été oubliés depuis longtemps... trèèèèès longtemps  


Heureusement que nous sommes en campagne parce qu'ici les vrais pro ont une conscience professionnelle et des prix corrects... nous nous sommes quand même soulagés de 210 € pour l'intégralité de la prestation, on leur a même donné 40 € et chaudement remerciés, c'était un petit geste pour nous mais important pour eux deux.

Depuis Dragon ronronne de nouveau et respire mieux qu'avant, un grand changement pour lui... et une grande satisfaction pour nous même si le bruit que fait la vis d'Archimède est un peu plus présent.

Le ramonage étant une condition obligatoire et incontournable attachée à la vente de la maison, nous avons exigé auprès du notaire et de l'agence immobilière le remboursement de la prestation ainsi que l'achat des radiateurs puisque les anciens propriétaires avaient indiqués que le ramonage était fait mais qu'ils avaient oublié le certificat à la maison lorsque nous avons signé les actes.

A l'heure ou j'écris ce post l'agence m'a recontactée le lundi matin désolée de la tournure des événements mais me précisant que c'était dommage de voir la situation tourner ainsi, j'attends celle du notaire et si je ne l'obtient pas j'irais pleurer dans leur cabinet pour leur rappeler leurs obligations en matière de droit et du respect de ce dernier.

Pour le sourire du plombier je vous renvoie ici  c'est préférable
Allez je file, j'ai du poulet sur le feu

14 commentaires:

  1. Tu es une coquine Chris avec ton sourire du plombier! Contente pour toi que les travaux avancent malgré tout.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lilas
      Certains de mes articles sont aussi un moyen de tourner en dérision les événements particuliers de la vie ;-)
      j'aime bien les touches d'humour quelque fois
      Bises et belle journée

      Supprimer
  2. Ben je suis petite joueuse avec mon carrelage quand on voit ce que tu fais chez toi! Les anciens propriétaires sont de beaux z'enfoirés (et dangereux en plus) et le notaire, pas sérieux d'avoir accepté de se passer de ce certificat....Tu m'as bien fait rire avec le sourire du plombier! C'est toujours mon cauchemar quand je suppose que je vais le voir apparaître :-)
    Mais tu as raison, il vaut mieux avoir un minimum d'humour avec les travaux (pas toujours facile), sinon on devient dingue...
    Bon courage, bisous, Véro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais j'aurais aimé ne pas le voir du tout vu l'état cauchemardesque dudit sourire, après ça fait partie du folklore et je ne lui en veux pas car l'air de rien il nous a sorti de la mouise
      Le carrelage ici est d'origine et sera recouvert bientôt, je n'en peux plus de ce carrelage immonde et de ces carreaux moches
      Et toi, que nous prépares tu comme travaux ??
      Passe une très belle journée
      bises

      Supprimer
    2. Maintenant c'est jardin! Et y'a du boulot...

      Supprimer
    3. la fin de l'hiver appelle au jardin, un bon moment pour se vider la tête et respirer
      tu nous raconteras sur un prochain article, je compte sur toi
      bises

      Supprimer
  3. Hé ben Chris, vous avez frôlé la catastrophe, quand même! J'aurais été très en colère aussi, surtout après les anciens propriétaires, quelle impudence! et quel je m'en foutisme!
    Hihihi, je suis allée voir le sourire du plombier, je ne savais pas qu'on l'appelait comme ça ;-)
    Bon courage à tous les deux pour la suite mais vous êtes volontaires :-)
    Gros bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien ce que j'ai essayé de faire comprendre à l'agence et au notaire qui d'ailleurs n'a toujours pas répondu, je sens que je vais devoir me fâcher très vite
      J'aime bien vous faire découvrir des trucs, il faudra d'ailleurs que je trouve quelques bricoles à vous raconter, des choses croustillantes assurément
      Je suis contente de vous avoir appris quelque chose ;-)
      Gros bisous

      Supprimer
  4. Qu'elle galère ! Enfin, les choses avancent. Ce que j'ai toujours aimé lorsqu'on refait une pièce, c'est de voir la pièce s'illuminer ! Tu as vu la différence entre ton lambris blanc et ton plafond coquille d'œuf ;-)
    Tu dois être super contente et impatiente de voir la pièce terminée :-)
    Belle soirée Christine, bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Estelle
      surtout impatiente, zhom et moi on en a un peu marre que ça traine de tous les côtés mais je vous raconterais ça dans un prochain post, il faut garder quelques trucs en réserve au cas où
      J'espère que tu as pu bricoler un peu au jardin, ça fait un bien fou
      gros bisous

      Supprimer
    2. Oui, je rentre du jardin. Je viens de me casser à arracher 3 pieds de groseilliers ;-) Mais je suis ravie d'avoir pu travailler au jardin. J'ai hâte d'être demain pour continuer.
      Belle soirée Christine, bisous

      Supprimer
    3. j'espère qu'ils n'étaient pas trop développés, j'imagine que tu as du en baver
      ça fait du bien ces petites pauses au jardin
      vivement que tu nous fasses un article
      des bisous

      Supprimer
  5. et bien dis donc ... les travaux... c'est galère je le reconnais bien !!
    on a connu cela
    courage de Naniland89
    http://nanilandetcompagnie.eklablog.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Nani
      Les travaux c'est toujours une histoire sans fin, bon ici on débute donc les surprises vont avec mais j'avoue, dès fois j'aimerais bien que ça avance un peu plus vite
      Passe une très bonne journée
      Bises

      Supprimer

Quelques lignes font toujours plaisir à lire, merci pour les vôtres