mardi 28 février 2017

Quelques signes

Voila, ils sont là les tous premiers signes du printemps
C'est en ouvrant les portes du jardin qu'au petit matin j'ai découvert mes jolis crocus Blue Pearl en tout début de floraison, sentez-vous comme moi les premiers frémissements printanier ? cette renaissance d'une nature toujours généreuse me réjouit car avec elle le réchauffement progressif des températures et les belles journées qui s'allongent toujours un peu plus





Comme chaque année les crocus plantés par les anciens propriétaires reviennent toujours fidèlement égayant toute la bordure gauche du jardin


L'année 2016 avait marqué l'installation de quelques bulbes d'iris réticulata, leur couleur m'avait chavirée lorsque je les avaient vu en photo sur un blog de jardinage, avec le recul je me dis que j'aurais du en planter de nombreux autres, je vais noter de le faire à l'automne prochain



Alors que j'étais partie à la recherche du livre de Joseph Chauffrey, me voila avec zhom dans les allées de Botanic à parcourir les présentoirs dans l'espoir de l'y trouver, le magasin fait la promotion de magnifiques clématite Armandii couvertes de fleurs blanches dont la fragrance n'est pas sans rappeler le jasmin et là, je m'éloigne sans plus y faire attention, zhom pourtant m'en parle mais je reste indifférente, je veux ce fichu bouquin que je ne trouve pas... ce n'est qu'une fois sur le parking que je remarque un client portant une clématite Armandii aux lianes immenses, elle est couverte de fleurs... Le lendemain je retourne en faire l'acquisition, elle sera ajoutée au support qui cachera la réserve d'eau... quant au livre de Joseph Chauffrey et bien je l'ai commandé sur internet


J'ai également fait l'acquisition d'un nid pour les petits troglodytes mignons, il sera installé sur le pan de mur de l'appenti et juste au dessus de la réserve d'eau bien à l'abri des chats qui viendraient s'adonner à la chasse et comme le rayon des vivaces s'était considérablement rempli, j'ai ajouté à mon panier un pied de lupin "Les pages" d'une jolie teinte framboisée

 

A force de transformer, déplanter et modifier mon massif j'avais eu peur que mon "coeur de Marie" ne soit définitivement perdu mais non, il revient chaque année plus fort, plus vaillant, on peut dire qu'avec lui le printemps n'est plus très loin, dans quelques semaines les coeurs roses seront là suivis de près par les tulipes et les autres bulbes 


L'eau est tombée à seau et s'est incrustée jusqu'au coeur du feuillage des tulipes, la météo est bien capricieuse, après des jours de froid nous voila avec un vent à décorner les boeufs et de la pluie à profusion, il faudra qu'un jour j'ai une discussion sérieuse avec celui qui orchestre les changements climatiques, ça ne peut plus durer, je veux du soleil, oui, du soleil !!!


Enfin, dans ce marasme climatique il y en a une qui fait plaisir à voir, c'est l'hellebore Pink Spotted, elle est remplie de boutons et de fleurs ouvertes, celle de Céline est plus claire, ici le rose se fait douceur



Mon support à courges est bien avancé, zhom a été commis d'office pour la découpe des biais, je n'avais plus assez de tasseaux pour le terminer et je devrais retourner dans la grande surface de bricolage pour racheter de quoi le finir, viendra ensuite l'installation... il sera renforcé sur les côtés pour assurer un bon maintien des tiges de bois, la hauteur et l'écartement ont été prévus pour permettre la plantation de plants de salade


Cette année 2017 sera celle de la renaissance du potager et pendant que dame météo fait grise mine à l'intérieur je sème des graines, de celles qui parfument agréablement les salades et donnent un petit goût de sous bois fort agréable

Semis du 24 février dans la perlite


Le 27 février toutes les graines ont germées


La barquette de récupération fait bien l'affaire mais j'ai peur que ce soit juste niveau rendement, je suis donc partie en virée chez Alinéa pour tenter de trouver des boites dans lesquelles je pourrais faire des semis étalés dans le temps, deux petites boites avec leur couvercle transparent ainsi qu'une petite étagère à tiroirs sont tombées dans mon sac


Cette fois ce sera dans la ouate humide


Zou je file, j'ai encore une foule de choses à faire, je vous dis à bientôt au jardin
d'ici là, prenez soin de vous...

vendredi 24 février 2017

Préparer le printemps

Au début du mois de février j'ai débuté les premiers semis, principalement des graines ayant besoin d'un passage au froid pour germer, comme ces dernières étaient stockées dans le bas de mon frigo je ne devrais pas attendre la fin de l'année pour les voir germer et si tout va bien dans quelques jours (ou semaines) des petites pousses vertes devraient émerger de la terre


Un petit bout de tige pour enfoncer les graines 


Après avoir bien compacté la terre j'utilise la technique d'arrosage de Marie-Noëlle en mettant de l'eau dans le bac du dessous et ensuite je positionne mes supports compartimentés, l'eau remonte par capillarité dans le substrat et évite la dispersion des graines dans les carrés d'à côté


Dehors le vent aigre ne donne pas envie de prolonger la sortie alors je m'enferme à l'abri dans la serre et lorsque le soleil daigne pointer même légèrement le bout de son nez, la température grimpe et jardiner devient agréable 


Chaque bac à son étiquette et tout est bien noté sur le petit cahier désormais préféré au grand format


Les semis de centaurées avaient bien fonctionnés l'année passée, ils sont désormais installés en pleine terre entre la petite pergola et le viburnum là où rien d'autre ne pousse, mes épinards resteront dans le bac et serviront aux smoothies de légumes que je me plais à réaliser de temps en temps, c'est bon, délicieux même lorsqu'ils sont agrémentés de lait de coco


Je dois encore semer d'autres graines principalement de fleurs quant aux semis de légumes, ils débuteront par les radis et les fèves acadulce acquises l'année dernière.

J'ai continué la surveillance des pious de mon jardin et je suis désespérée de voir la franche diminution des colonies d'oiseaux, pour autant j'ai eu l'immense joie de découvrir la petite mésange à longue queue, c'est son pépiement adorable qui m'a appelée dehors tant il était strident, je pense que le couple était suffisamment affamé pour oser se rapprocher ainsi des habitations, la qualité des photos n'est pas exceptionnelle mais c'est tellement difficile de s'en approcher, j'avais juste peur qu'ils ne s'envolent sans que je puisse les capturer


 



Le petit couple de moineaux domestiques n'hésite pas à sortir surveiller ce qui se passe aux alentours et vérifier qu'un intrus ne va pas les mettre en danger, leur curiosité est sans limite et lorsque je suis au jardin je les regarde sautiller d'une branche à l'autre tandis que je vaque à mes tribulations jardinesques 

Pour terminer, Jardin-Biodiversité vient de me contacter pour un partenariat, au départ j'ai cru à une blague mais non, la démarche était réelle et intéressante alors j'ai dit oui, tu penses, depuis le temps que je l'espérais, gageons que nous y trouverons l'un et l'autres quelques avantages, je vous en reparlerais lorsque tout sera en place.

samedi 18 février 2017

Les achats de février

Il aura suffit que le soleil revienne pour que j'imagine déjà mes premiers semis et mes premières plantations et pour aller dans ce sens je suis partie faire mes premières acquisitions de l'année en jardinerie (bon sang ça a encore augmenté !!!) et chez Gifi, en fait de premières ce sont plutôt les secondes de l'année.

J'ai donc mis dans le coffre de ma voiture du fumier d'algues, du terreau de semis, un sac de cosses de cacao pour le paillage de mes futurs semis, un film que j'installerais le long de ma serre ainsi que des agrafes pour le maintenir et enfin un bac transparent pour faire germer mes pommes de terre


Pour le reste ce sont avant tout des choses dont j'avais besoin, une paire de gant (les autres sont fichus), du fil métallique qui va servir à soutenir les tiges de bambou pour les futurs semis de haricots et petit pois, un nouveau sécateur car le mien se ferme à chaque fois que je l'utilise, impossible pour moi de continuer à devoir à chaque fois manipuler l'ouverture ou la fermeture pour espérer couper une branche


Ma liste d'achats du jour aura été fructueuse

Côté potager ce sont d'abord :

- Pommes de terre Roseval
- Pommes de terre Bintje

Côté graines potagères :

- Carotte potagère (marque fourche et compagnie)
- Pourpier 
- Radis ronds
- Poireau de Carentan
- Poirée verte à carde blanche (race de Paris)
- Betterave d'Egypte

Côté graines à fleurs :

- Capucine grande variée
- Zinnia double nain varié
- Sauge Blaze of Fire
- Pois de senteur variés
- Pois de senteur King Size Navy Blue

Côté bulbes :

- Dahlia Bishop of Leicester
- Dahlia Café au Lait (par 2)

Les choses utiles :

- Une paire de gants neuve
- Un sécateur
- Un bac transparent
- 4 lumières solaires
- Une bobine de ficelle
- Une bobine de fil métallique
- Le film noir pour les mauvaises herbes
- Un sachet d'agrafes pour le film noir

J'ai aussi commencé un notebook sur un grand cahier à grands carreaux pour le jardin (je vais changer pour un petit cahier) et je réfléchis à me créer un fichier de gestion  avec un rappel des actions à y entreprendre, il m'arrive souvent d'utiliser google keep pour me faire des listes à puces ou google drive pour des tableaux plus complexes mais le problème de ces applis c'est que l'on ne peut pas ajouter ce que l'on veut et les applis jardin que l'on trouve sur google play ne sont pas toutes simples d'utilisation à moins de posséder une tablette ce que je me refuse à faire, mon portable me saoule déjà ce n'est pas pour en rajouter 


Mes premiers semis sont faits, il s'agit essentiellement de graines ayant passées plusieurs mois dans le bas de mon frigo, la levée se fera au fil des prochaines semaines, je ferais un article dans les jours à venir et il faut aussi que je retrouve mes boites à graines, je ne sais plus où je les ai rangées


En voulant prendre mon sac à main qui se trouvait derrière le siège passager j'ai ressenti une violente douleur et depuis impossible de pouvoir me servir correctement de mon poignet alors le montage que je voulais réaliser et installer dans l'endroit le plus ensoleillé du potager attendra, j'y ferais grimper les citrouilles tandis que je glisserais en dessous quelques laitues 


Je vais repasser chez Gifi ces prochaines semaines car je voudrais me racheter une étagère en métal pour pouvoir y ranger mes semis ainsi que mes mini serres, la vendeuse m'a indiquée que les articles de jardin devraient arriver d'ici mi-mars, j'attends cette ballade avec impatience comme j'attends le printemps avec tout autant d'empressement.

Bon je vous quitte le temps pour moi d'aller bosser et de faire encore quelques semis, je vous raconterais bientôt

lundi 13 février 2017

Ballade au jardin

Après une matinée grisâtre et un ciel plombé le soleil s'est remis à briller !!! pas longtemps quand même, juste le temps pour moi de faire une virée au jardin et d'entreprendre un travail que je remettais à plus tard, j'ai décidé d'arrêter de procrastiner et avec écharpe et gilet douillet me voila armée de ma bêche et de mes p'tits muscles, c'est du côté de la serre que ça se passe, suivez-moi...


Donc près de la serre à droite se trouve le saule tortueux, celui auquel je destinais un sort plutôt funeste car depuis ces derniers mois je m'interrogeais sur le sérieux de son maintien au jardin (petit retour en arrière ici), imaginez donc un arbre d'environ 6 mètres de haut à l'âge adulte (il pousse vite, très vite) dans un si petit espace, ce n'était pas qu'il me gênait parce qu'il était vraiment beau mais entre nous la coupe était pleine... voila ce qu'il en reste 


L'avantage c'est que j'ai pu récupérer tout ce qui se trouvait à la gauche de la serre, je vais pouvoir retoucher entièrement toute cette surface dès que les températures le permettront. Entre la serre et le mur je vais installer un film plastique sur le sol afin d'étouffer toutes les mauvaises herbes qui pullulent puis des dalles en gravier sur le sol pour que ce soit propre et que je puisse accéder ainsi à la partie cachée de la serre


En partant de la gauche de la serre j'ai donc le trou laissé par le saule, juste à côté viennent les rosiers New Dawn et Larissa puis deux pieds de lavande, une spirée bumalda Denistar, le petit prunus à sa droite et enfin la réserve d'eau... c'est fouillis mais après l'arrachage de mon saule j'ai préféré prendre des photos pendant que le jour était encore présent et je n'ai pas rangé toute cette partie du jardin


Voila à peu près à quoi devrait ressembler cette partie du jardin après mes travaux


J'ai commandé tout récemment un pêcher jaune Redhaven en scion de 1,50 cm que j'ai installé contre la clôture côté potager, il profitera ainsi d'un ensoleillement maximum et nous donnera de jolis fruits délicieux et surtout sa magnifique floraison rose embellira le potager au printemps, son prix était à 12,25 €, une misère pour un arbre de belle taille, j'attends qu'il fasse meilleur pour le tailler et le mettre en forme


Travailler ainsi au jardin m'a fait le plus grand bien, j'en ai profité pour  arracher quelques renoncules rampantes en progression dans certains endroits du jardin notamment près du bassin et du côté du potager. Ce trop court moment passé au jardin m'a fait un bien fou, c'était tellement agréable que j'aurais bien continué mais les températures en baisse et le vent glacial ont eu raison de mon courage.

Le printemps n'attends pas dans les potées, les bulbes ont fini de dormir...



En soulevant les copeaux on trouve des rampants endormis


et des baveux en planque sous les ardoises !!!


ou dans l'écorce du lilas...


et il y a ceux que j'aimerais accueillir pour de vrai dans mon jardin 


Mon petit troène japonais est joliment dentelé, la faute aux chenilles gourmandes


et les restes brunis du sédum dont les nouvelles rosettes sont déjà sorties de terre



Malgré les températures de ces dernières semaines, le redoux a fait son oeuvre avant que le froid ne revienne faire une brève incursion dans le paysage

Campanules et violettes


Bruyère en bourgeon


Faire dans la dentelle c'est pas trop mon truc et pourtant...



!!! ou de circonvolutions voluptueuses !!!


Un peu de couleur ça met du baume au coeur

Hellébore Pink Spotted


Fleurs de Daphne Odora auréomarginata



Mon daphné a eu froid, très froid, le feuillage a souffert



tandis que mon daphne x transatlantica spring pink eternal fragrance a bien résisté


Dans le massif de l'acer, le Nandina flamboie toujours et a même prospéré puisqu'une nouvelle pousse a fait son apparition à ma plus grande joie, j'ai hâte de voir comment il va se comporter au printemps prochain


Des graines en attente (rosier Fraise des bois et gueules de loups)


Mon cyclamen ne semble pas avoir souffert lui, il prospère et s'étoffe


Bourgeons sur mon prunus Niponica et Céanothe Delilianus Topaze


L'euphorbe donnée par maman n'a pas aimé du tout le grand froid


Champignons de souche


les jolies mousses



De retour à la maison j'ai entrepris de rajouter quelques liens de jardin que j'aime à visiter lorsque l'envie m'en prend, vous y trouverez peut-être le vôtre, ensuite j'ai fait l'ascenseur avec les onglets, rajouté un truc ici, modifié un truc là, bref j'ai fait mumuse un bon moment avant de trouver le bon compromis, mon ancien blog servira à conserver les liens vers d'autres sites tels les pépiniéristes ou les orchidophiles.

Et puis j'ai un projet qui me tient à coeur et qui va dans la continuité de mon envie de protéger la nature et de la faire prospérer, je vous en reparlerais dans les mois à venir lorsque les choses prendront forme... je n'en suis qu'aux balbutiements mais je pense pouvoir aboutir vers une conclusion positive


et vous, quels sont vos projets pour ces prochaines semaines, racontez-moi...