jeudi 9 mars 2017

Semis, fleurs et ... on s'lève

Je suis sure qu'en lisant le titre de cet article vous vous êtes demandé si je n'allais pas vous parler sommeil et grasse matinée.
Hé bien non, tout jardinier qui se respecte sait qu'il faut démarrer tôt les semis et là, on peut s'y mettre au saut du lit pour les plus téméraires ou plus tard dans la journée, pour ma part je suis une lève tôt et comme de toute façon mes nuits sont courtes, j'utilise ce temps à du concret...
J'imagine mon jardin, mes fleurs, les couleurs, l'exubérance ou l'ordre, je dirais même le désordre pour ce qui me concerne

Au potager comme au jardin il faut des graines, ici centaurée dit bleuet (que j'adore), oignons et salade, ce n'est qu'un tout petit panel des trois paniers de graines de toute sorte que je me plais à trimbaler avec moi lorsque je vais dans la serre pour continuer mes semis


Idéales, j'ai retrouvé ces petites serres en vente chez Jardiland à 1,99 € avec les couvercles, j'en ai pris deux lots


Les graines qui ont besoin d'un passage au froid pour germer dormaient quant à elles dans le bas de mon frigo ce qui m'a fait gagner un temps précieux (voir mon article du 24 février)

Dans les bacs les petites pousses ont vite levées (photos prises le 27 février)

Semis du 12 février - Bac A - Réussite totale
Pavot pourpre, d'Orient Allégro, Somniferum et Somniferum mauve


Semis du 12 février - Bac B - Doucement et pas trop vite
de gauche à droite : Pavot somniferum rouge, Pourpre, Lilac péony et  rose bonbon


Semis du 12 février - Bac C - De haut en bas
Pavot Black Swan et double, Eryngium Alpinum Sea Holly et Pavot Dark Plum

 

Sauf que lorsque j'ai voulu déplacer l'étagère la mini serre a fait un vol plané et s'est retrouvée face contre terre, mes semis sont donc perdus 


Semis du 12 février - Bac D 
Aquilegia Nora Barlow, Capucines, Viola cornuta King Henry, Estragon sensation,
 Lathyrus navy blue, Salvia blaze of fire, Papaver Black Péony (les seuls à avoir levé)


Petits pois et mâche verte

 


Mes petits bébés amarante


J'ai reçu le livre de Joseph Chauffrey, je n'ai pas pris de photos de l'intérieur pour respecter les règles de copyright mais dans l'ensemble il y parle de l'évolution de son jardin depuis leur arrivée dans les lieux jusqu'à aujourd'hui, dans son avant-propos il évoque l'empreinte écologique et les jardins urbains comme un moyen de se réapproprier la production alimentaire sans passer par les circuits de grande distribution... son livre se veut une approche ludique du potager depuis sa création à ses évolutions constantes parce qu'un jardin bouge et vit en fonction de ce que souhaite son propriétaire.


Il créé dans son jardin un milieu naturel à la vie de la biodiversité qui commence par les insectes puis construit son potager autour, il travaille à faire prospérer sa terre en l'enrichissant au travers d'une démarche de permaculture dont il donne les fondements, il y aborde l’interaction des légumes entre eux, les traitements naturels qu'il utilise toujours avec parcimonie, enfin il prend soin de tenir un cahier de jardinier sur lequel il note ses constatations, il travaille à faire prospérer sa terre qui lui permettra d'être autonome en nourriture cultivant ainsi presque 300 klg de fruits et légumes dans une parcelle grande comme un mouchoir de poche.

Si vous avez envie vous aussi de vous lancer dans la création d'un potager, je pense que c'est un livre à posséder absolument, il ne pourra qu'enrichir votre perception de ce nouveau mode de culture.

Pendant que dame météo se plait à verser sur la région parisienne de véritables trombes d'eau (ça serait bien que ça s'arrête) je suis contrainte d'attendre qu'une petite accalmie s'invite pour avancer mes plantations mais le jardin est détrempé, noyé, la terre argileuse n'arrive plus à absorber l'excédent d'eau et mon petit bout de verdure se transforme en éponge, toute intrusion au jardin se transforme en expédition... bon cela dit il n'a pas plu beaucoup ces derniers mois, je crois même que le niveau d'eau était limite critique ici en seine et marne, il faudra que j'attende encore pour profiter de ma chaise de jardin

J'ai ressorti à nouveau mon lombricomposteur qui avait été relégué au fond du jardin, j'ai passé commande de petits vers et je vais ainsi pouvoir entamer une nouvelle tentative de compostage de mes déchets de cuisine, ça ne fera jamais que la quatrième fois que je m'y essaye mais jusqu'à maintenant ça n'a jamais été concluant car tout pourrissait en même temps que les vers mourraient, je pense que je n'ai pas du respecter quelque chose dans le processus


Nous avions acheté à l'époque ce lombricomposteur chez Jardins animés, je passe régulièrement par leur boutique virtuelle pour acheter ce dont j'ai besoin, ils sont rapides et efficaces.
A réception de mon colis j'ai de suite installé mes petits grouillants encore endormis dans une litière de papier journal que j'ai humidifié, puis j'ai mis dedans la litière à base de sciure de chanvre, une couche de papier d'emballage que j'ai ensuite vaporisée d'eau puis les grouillants


j'ai remis ou trois feuilles de papier journal humidifié puis une couverture que j'ai elle aussi trempée dans l'eau de pluie, un petit essorage et hop, maintenant il faut laisser reposer le tout une dizaine de jours, je pourrais commencer à les nourrir dans un petit mois à raison de quelques feuilles de salade puis progressivement avec d'autres épluchures, sur youtube le monsieur a dit "doucement et pas trop vite"



Côté jardin intérieur j'ai réalisé ma première récolte de graines germées (voir l'article ici), semées dans de la perlite elles ont vite pris possession de leur contenant et les racines se sont accrochées aux petits morceaux de roche volcanique, quelle plaie pour les enlever...



Dans le coton ce n'est pas non plus la panacée car les racines s'accrochent à la fibre, impossible de pouvoir les séparer au total j'ai tout coupé et jeté le coton et les racines de mes petites graines


Mais qu'est-ce que c'est bon avec des légumes... je vous les conseille vivement

Retournons au jardin du côté de ma clématite, la pauvre était tellement envahie par les cochenilles que j'ai du y aller à la balayette pour les virer, je ne sais pas trop si ça va servir à quelque chose mais au moins toutes les feuilles brunies sont parties à la poubelle, la treille est désormais plus propre et surtout elle laisse passer la lumière


La floraison des Iris Réticulata est sublime et comme c'est la deuxième année qu'ils illuminent mon jardin je me régale de leur beauté, mon appareil photo fait des siennes, je n'arrive pas à le régler convenablement et j'ai eu beau le réinitialiser, rien n'y fait, je suis dépitée



à l'automne je vais faire une razia sur les iris réticulés


la verdure repart annonciatrice d'un printemps bien attendu


Petits crocus Firefly (je crois)


Ma petite primula denticulata alba va fleurir pour la toute première fois dans le jardin, j'ai hâte de la découvrir


Petite bruyère



Une toute petite éclaircie est arrivée et je suis sortie regarder mon jardin pour saisir sur l'instant cette petite abeille à la recherche d'un pollen nourrissant 



  


Mon daphné aureomarginata débute se floraison délicieusement parfumée, il est très en retard cette année mais je lui pardonne tant il est beau, ce petit retard permettra sans doute à la floraison de s'étaler un peu plus longtemps et au moins jusqu'à ce que mon autre daphné transatlantica spring pink eternal fragrance (quel nom j'vous jure) prenne la relève




Arabis caucasica, une jolie floraison toute rose pour une couvrante vigoureuse


Mon bel hellébore noir est en fleur


Tout comme Siam, j'ai mis mes bulbes de dahlia en terre, j'ai commencé l'arrosage en douceur et par petites doses, il fait encore froid pour les tremper totalement


Partout dans le jardin le top départ est donné

Euphorbe au pied de l'acer


Coeur de Marie


Spirée Bumalda


et les superbes coloris de la spirée Denistar Co


Pour terminer cet article je fais dans le jaune orangé et je vous offre en cadeau cette couleur si printanière

Jonquilles et crocus


Crocus


8 commentaires:

  1. Françoise de Marilles09/03/2017 08:50

    Dans ce joli jardin.. il y a de très belles photos ! Merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ce joli compliment, j'essaye de renvoyer un peu de printemps dans la grisaille générale de la région parisienne ;-) ça fait du bien au moral en attendant que les beaux jours s'installent durablement
      belle soirée
      @ bientôt

      Supprimer
  2. Pour les graines germées, j'utilise un germoir en plastique à étage que j'ai acheté en magasin bio. Tu poses tes graines directement sur le plastique, tu les rinces 2 fois par jours et le jour de la récolte, tu les retires. Pas de problème de coton ou autre matière restée collée. C'est très pratique.
    https://www.greenweez.com/germ-line-germoir-2-etages-germline-p14714?gclid=Cj0KEQiAl4TGBRDhgvmikdHPsdABEiQAtBcc8GXR6WENgHIHm89R5h4JG23EM4hFz7u_thduv_5EZrIaArpU8P8HAQ#ectrans=1

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou Estelle,
      j'ai trouvé des boites sympa chez Alinéa dans lesquelles j'ai pu faire mes semis, pour le moment ça lève bien... je vais regarder pour le germoir, ça m'intéresse ;-)
      belle soirée à toi

      Supprimer
  3. Tu as un très beau succès avec tes semis ! Mais ça me rassure quand je vois que tes graines d'ancolies n'ont pas encore levées car j'en ai semé à peu près à la même date que toi et rien ne se passe non plus dans ma serre froide. Du coup, je me dis que c'est normal. J'adore les premières floraisons du printemps : hellébores, crocus, iris reticulata, narcisses, primevères. Toutes ces couleurs font un bien fou au moral. Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Lulu,
      Pour les graines d'ancolies et de pavot il faut un passage au froid, moi je les avais installés dans le bas de mon frigo en attendant les semis, avec le radoucissement des températures tes graines vont germer ne t'inquiète pas, la nature sait y faire
      Tu nous feras bientôt un bel article sur ce sujet ;-)
      Passe une belle fin de journée

      Supprimer
  4. Et bien il est complet ton article j'adore! Tu n'as pas chômé une fois de plus. Je ne suis pas aussi avancée dans les semis et la je pense que comme tous printemps cela va être la même histoire: plus de chose à faire que de temps pour le faire... Je croise les doigts pour tes lombrics, j'espère que tout va bien se passer cette fois-ci. Tu nous tiendras au courant?

    Bises.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce dimanche je vais commencer le semis de mes "graines à fruits", courgettes, courges, et assimilés, et ensuite je déménage l'intérieur de ma serre pour refaire un peu de place et avancer les semis, j'attends de mettre les pois et les fèves en place, les baveux sont encore en sommeil mais plus pour longtemps ;-)
      j'espère qu'il fait beau dans ton joli jardin, la montagne doit être bien belle en cette saison
      des bises
      P.S. oui, assurément

      Supprimer