samedi 12 janvier 2019

L'article du changement

Certains d'entre vous m'ont demandé quand je donnerais des nouvelles du jardin de la Champaille et en parallèle de la jardinière qui se plait à raconter ses déboires d'un jardin a qui je tente de redonner vie, à d'autres en commentaires cachés astucieusement j'ai raconté en pointillé la tempête qui m'était tombée sur la tête fin novembre, que dis-je d'une tempête, c'est un véritable enfer auquel je suis confrontée depuis maintenant presque deux mois et si je parle d'enfer c'est que tout ne tourne plus du tout rond depuis cet instant fatidique où j'ai bien cru que jamais je ne poserais à nouveau le pied par terre

Donc fin novembre et peu après l'écriture de mon dernier post le sort s'est soudain ligué contre moi et contre nous par la même occasion car si je fus touchée en premier lieu dans ma chair et dans mon corps, les miens furent soumis à de rudes épreuves, les pauvres, ils ne furent pas épargnés à mon plus grand désarroi


Les tourments endurés furent à la hauteur de la douleur subie, extrême, terrible, légèrement endormie aujourd'hui elle sait très bien sourdre brutalement lorsque l'extrême fatigue qui me cloue tantôt au lit ou au canapé s'empare de moi pour mieux me faire plier devant les éléments déchaînés, je navigue alors dans un brouillard médicamenteux qui masque temporairement le mal.

Le vent à tu les sourires et les lumières des fêtes de Noël jusqu'à ce qu'à l'aube de cette nouvelle année un rayon de soleil ne s'invite par hasard mais pour mieux masquer les sombres nuages qui déjà noircissaient l'horizon

De diagnostics erronés en médecins dépassés, j'ai du exiger un IRM pour comprendre ce qui n'allait pas, le mal était trouvé et il était suffisamment grave pour un jour prochain m'handicaper, je croise les doigts pour que tout rentre dans l'ordre et qu'aucune séquelle ne me soit imposée

Je marche de nouveau mais en boitillant, je n'ai plus le droit de porter le moindre poids sous peine d'aggraver la situation qui est la mienne, le moral est au plus bas et la fatigue ajoutée créés un mélange toxique que l'on appelle immuno-dépression, je pleure, je souris et soudain tout s'écroule, je survis à l'échéance de ce qui m'attend


Je vois le neurochirurgien le 21 janvier prochain, tout sera alors entre ses mains, c'est un grand professionnel réputé, pour mon état il vaut mieux. J'ai doublé le coups cette fois, apparemment je suis un cas d'école (ça me fait une belle jambe)

L'angoisse et l'appréhension sont devenues mes fidèles ennemies acharnées l'une et l'autre à gâcher le moindre rayon de soleil prétextant du peu de mes forces pour mieux m'anéantir

Je ne sais à l'heure d'aujourd'hui ce qu'il adviendra du jardin et de la maison, je ne sais pas non plus si le printemps me verra revenir mais je garde l'infime espoir qu'enfin pour moi la vie soit plus joyeuse, peut être différente, plus heureuse aussi pour les miens qui ont beaucoup souffert de mon état, affaiblie, amaigrie, je ne suis plus qu'une ombre qui rôde claquemurée dans notre jolie maison aux volets bleus qui en cette fin d'année 2018 ne m'aura rien épargnée et qui en ce début 2019 me prépare à vivre de difficiles moments

Gardez vous en bonne santé, soyez à l'écoute de votre corps et n'omettez jamais de l'entendre lorsqu'il vous parle car lorsqu'il se met à crier (chez moi ce ne fut pas le cas) il est souvent déjà trop tard

38 commentaires:

  1. Ma pauvre Chris, je ne savais pas que tu passais de telles épreuves, j'en suis peinée pour toi, la vie est tellement traître. C'est rassurant, ton neurochirurgien est au top, tu es entre de bonnes mains. Je te souhaite beaucoup de courage, accroche-toi, ne perds pas espoir, le jardin attendra, nous t'attendrons également. Je penserai à toi le 21/01...
    Je t'embrasse bien fort et je te souhaite de retrouver rapidement ta santé et un beau sourire. A bientôt Chris.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas voulu le crier sur les toits mais c'est vrai que l'avenir est difficile à envisager dans l'immédiat, je gère au jour le jour les bonnes ou mauvaises nouvelles, le principal c'est de retrouver la motivation et ça c'est vraiment difficile
      Merci pour tes encouragements qui me touchent au coeur, ça fait tellement de bien
      J'en profite pour te souhaiter une excellente année 2019 avec tout ce qu'elle peut avoir de bon et de positif
      Moi aussi je t'embrasse et te souhaite de jolis mois au jardin et ailleurs

      Supprimer
  2. Je ne viens presque plus jamais sur les blogs par manque de temps, ce midi j'en trouve un peu pour flâner et là, patatras, je tombe sur cet article !
    Bon sang ! ça fait un petit choc !
    Les vœux de nouvelle année prennent ici un tout autre sens: je te souhaite donc un prompt rétablissement, auprès de tes proches.
    Je t'embrasse,
    Aude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ma façon à moi de souhaiter mes voeux à mes lecteurs fidèles ;-)
      C'est vrai que ça peut surprendre mais je ne savais pas comment le dire alors autant faire les choses sobrement, sans chichi, c'est tout moi ça
      Merci pour tes voeux Aude, je te retourne mes voeux de bonne année avec le souhait qu'elle soit éblouissante et radieuse, heureuse aussi bien sur
      Je t'embrasse également
      Christine

      Supprimer
  3. Article choc, c'est sûr. Je savais que ta santé n'était pas au mieux mais là c'est l'enfer qui se déclare si je comprends bien. Si les quelques mots de tes lecteurs peuvent te changer les idées alors je t'envoie de suite un roman.
    Puisse 2019 te soulager.
    On pense à toi.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Alix
      ton message me touche au coeur, je suis tellement surprise de ce qui m'arrive et de ces délais surréalistes imposés par des médecins peu à l'écoute qui ont laissé la situation s'aggraver alors qu'elle aurait pu trouver une prise en charge immédiate, peine perdue
      c'était trop fort d'y croire et de l'espérer, maintenant il faut supporter et continuer
      Je t'embrasse et t'envoie mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année 2019 qui je l'espère saura te combler
      Passe un excellent week-end

      Supprimer
  4. Céline/Bretagne12/01/2019 18:37

    Je suis très touchée par ce qui t'arrive, voici mon premier message sur ton blog que je suis depuis plusieurs mois et que j'apprécie. Je souhaite que tu ailles mieux et que le neurochirurgien que tu vas voir va t'apporter réconfort et une meilleure santé. Prends soin de toi et dis toi que tes lecteurs/lectrices pensent fort à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Céline
      Je te remercie pour ton gentil message touchant et je te remercie aussi pour ta visite régulière sur mon blog
      Sache que j'apprécie ton message qui me fait du bien, j'en ai bien besoin surtout en ce moment ou j'éprouve des difficultés à positiver la situation
      Je te souhaite une excellente soirée, un très bon week-end et une excellente et belle année 2019
      Gros bisous à toi

      Supprimer
  5. Bonsoir Chris! Je passe faire un petit tour par La Champaille et pour tout dire, je n' aime pas quand une jardinière ne passe plus son temps dans son jardin,ce fidèle compagnon qui te fait maintenant la promesse de se débrouiller comme un grand, sans trop d'efforts et d'attentions de ta part; ce n' est pas un abandon, il te rassure, il comprend, il sait que tu vas le couver du regard, tu vas l 'aimer tout autant, mais plus sagement; il dit à qui veut bien l' entendre, que parfois, souvent même, l' important est ailleurs! Il veillera de loin à ce foutu moral qui joue au yoyo, il t' offrira de belles brassées de fleurs plus sauvageonnes, et il te rassure, tu vas être entre de bonnes mains, et ça, ton jardin en est certain!
    Fais-lui confiance à ce neurochir...et tête haute,Chris, un joli sourire de jardinière au coin des lèvres et du courage en pagaille!
    Je t 'embrasse!
    Carole.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Carole
      J'aurais peut être la chance de le retrouver vaillante au printemps si tout va comme je le veux et j'aurais alors un sourire aux lèvres en pensant à ce que tu écris, laissons le temps faire son oeuvre et les mains du neurochi faire son boulot, s'il le fait comme précédemment alors je devrais pouvoir repartir du bon pied mais comme tu le dis si bien, différemment
      quoiqu'il en soit merci pour ton message porteur d'espoir, j'en ai tellement besoin
      Je te souhaite un excellent dimanche et une très belle année 2019
      Grosses bises

      Supprimer
  6. Hello Chris,
    Que voici un article qui nous interpelle tous et toutes. Je ne savais pas ta santé aussi chancelante et ton moral aussi triste. Je comprends que ton état mine ton moral, comme il a miné le mien lorsque j'ai fais une hernie discale paralysante, j'ai failli rester paralysée pour le reste de mes jours mais heureusement j'ai eu un très bon neuro-chirurgien et une équipe de kinés à la hauteur, aujourd'hui des hauts et des bas mais je m'y suis habituée.
    Je te souhaite d'être bientôt libérée de ce mal qui te ronges, surtout ne baisse pas les bras et dis toi que le moral, un jour bon et l'autre pas, est la soupape de la casserole à pression de ton organisme. Le jardin peut attendre, prends soin de toi et donnes nous des nouvelles de temps en temps. Je te fais la bise et te souhaite du meilleur, du meilleur et encore du meilleur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Siam
      je suis alors dans le même état que celui que tu as traversé, les douleurs intolérables ont été les lanceurs d'alertes oubliés par les neurotransmetteurs de mon corps que je n'ai pas su écouter, depuis un peu plus de deux ans maintenant des troubles du dos auraient du m'alerter, j'en avais à plusieurs reprises parlé à mon médecin qui m'avait fait faire des radios mais rien n'en ressortait, la sommation a été cette fois terrible et difficile, ma jambe droite n'est plus réceptive comme auparavant mais les séances de kiné ont heureusement calmé les crampes qui survenaient en crises et par rafales mais au touché la cuisse et le tibia sont comme engourdit, j'espère que ce sera récupérable
      J'ai deux soucis majeurs, celui de la hernie discale en L4/L5 responsable de la compression des nerfs et un kyste arachnoide sur la queue de cheval, en fait tout ce qui concerne l'ensemble des nerfs qui descendent au niveau du bassin vers l'intérieur des cuisses, j'avais déjà été opérée d'une première hernie située en L5/S1 qui m'avait beaucoup soulagée de nombreux maux de dos mais là j'ai bien cru que je ne remarcherais plus jamais... j'ai vraiment hâte de voir le neurochirurgien le 21 avec l'immense espoir qu'il m'annoncera d'excellentes nouvelles
      Je ferais un message en parallèle lorsque j'aurais plus d'informations sur les suites à venir
      je ne te cache pas mon angoisse et ma peur, c'est naturel mais terriblement stressant d'où mon état depressif
      Je t'embrasse fort et te remercie pour tes encouragements

      Supprimer
    2. Je ne suis pas médecin, loin s'en faut ! je sais par expérience qu'il ne faut pas traîner ce genre de chose, l'opération sera probablement pour toi la délivrance.
      J'ai attendu et en une semaine le cartilage entre les vertèbres s'est brisé et j'avais des décharges comme si j'étais électrocutée, sous morphine quelques heures avant une opération d'urgence. Alors Chris n'attend pas avant d'avoir de gros dégâts, les deux semaines qui suivent l'opération seront un peu difficiles à vivre, le déplacement n'étant pas aisé mais c'est le début de la guérison, ensuite de nombreuses séances de kiné 3x semaine (j'en ai eu 90 au total) et surtout de la natation (toujours sur le dos) qui aide à remettre tout en place, natation que j'ai pratiquée 3 mois après l'opération le temps de me remettre un peu. Et puis ensuite, chaque jour d'autres chaussures, histoire de changer la cambrure des pieds et aider le corps, un gros coussin sous les genoux aussi pour dormir (ça fait un bien fou !). Donnes nous des nouvelles de l'évolution et saches que tes amies du Web sont là pour te soutenir ! Courage.

      Supprimer
    3. J'ai découvert lors de mon rdv avec mon médecin traitant vendredi dernier que c'était la fille du directeur de l'hôpital, je lui ai donc fait remonter tout ce qui avait dysfonctionné pendant les 6 semaines où les diagnostics médicaux erronés se sont succédés et qu'ils étaient largement responsables de l'aggravation de mon état, de ces douleurs véritablement terribles qui me clouaient au lit... j'ai dit à l'ostéo qui m'a reçu le 31 décembre que si je le connaissais mieux je lui aurais fait la bise, c'est grace à lui que je remarche aujourd'hui, les douleurs sont pour la plupart parties et celles qui restent encore elles sont liées à la hernie et au nerf comprimé par le kyste sur la colonne, je verrais en fonction de ce que me dira le neurochirurgien mais si opération il y a je veux qu'elle soit faite dans les délais les plus rapides, je ne veux pas attendre que ça se dégrade encore, j'en ai vraiment assez
      Je n'ai plus de réflexe dans le genoux droit, la jambe est comme engourdie et la sensation au toucher extrêmement désagréable, je sens des tensions à la pliure des fessiers, après les séances de kiné je boitille car elle travaille le sacro illiaque encore très tendu et douloureux
      Lors de l'opération de ma première hernie discale en 2010 je me souviens qu'il fallait marcher dès le lendemain de l'opération, c'était difficile mais que de soulagement, dès la sortie de l'hôpital et deux fois par jour je m'obligeais à aller faire une ballade que j'allongeais au fur et à mesure, le plus difficile a été de revenir à la maison en voiture, j'avais demandé à mon mari de me ramener un oreiller pour que les chocs soient moindres
      Je suis effondrée de lire ce qui t'est arrivée, ton cas a vraiment été sévère et tu as du beaucoup souffrir. Je ne comprends pas pourquoi chez certaines personnes le dos est vraiment aussi fragile, mon ostéo a coutume de dire que l'on porte sur soit les malheurs de notre vie, je ne sais pas trop s'il a raison mais j'ai tendance à penser que ça n'y est pas étranger
      Vivement la semaine prochaine
      gros bisous à toi et passe une belle semaine, merci encore pour ton message si gentil et plein d'attentions

      Supprimer
  7. On est tous assommés par la nouvelle. Tous ces mots de soutien et d'amitié te rendront forte pour affronter la suite. Un bon neurochirurgien donne l'espoir de jours meilleurs pour 2019, il n'y aura pas péril en la demeure ni au jardin, on y croit de toutes nos forces. Une parenthèse qui se fermera, Chris! Je t'envoie des tonnes d'encouragements et des milliers de bises! Reste en contact!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou douce Nath
      merci pour tes encouragements, mon coeur prend tous vos petits mots touchant et si doux comme des petites étoiles scintillantes, j'avoue que je suis bien entourée et ça fait un bien fou tant ici virtuellement qu'autour de moi dans la vraie vie, j'ai des gens adorables qui savent me remettre du baume au coeur
      Merci pour ton message et tes encouragements
      Je t'embrasse fort douce Nath

      Supprimer
  8. M.... ! Je pensais que tu faisais ta pose hivernale. Je pensais aussi que tu faisais une rééducation après une blessure, mais je n'avais pas compris que c'était à ce point là. Maintenant je comprends mieux tes commentaires laissés à propos de ma santé.
    Prends soin de toi Christine. L'essentiel n'est plus au jardin et à la maison, ça c'est sûre. Il va te falloir trouver la force ailleurs. Même si ces jolies vues dans tes pièces ou la vue de tes fenêtres vers le jardin te donneront de l'espoir. Je ressens ta douleur, mais je reste positive, tu es une battante. Continues de nous écrire pour qu'on te donne du courage. Ton corps t'a donné un message, écoute le, mais il est encore permis de penser à la guérison.
    Grosses bises Chris


    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je m'attendais à une fin d'année plus tranquille, des moments passés en famille dans des moments de partage mais la santé m'a beaucoup tourmenté et en lieu et place de réveillons ce furent plaintes et hurlements, douleur laborieuse et terriblement éprouvante
      Merci pour tes mots remplis de douceur, ce sont autant de petits moments de bonheur que je lis avec plaisir
      Gros bisous ma belle, profite bien de ton dimanche

      Supprimer
  9. Voilà de tristes nouvelles,
    mais j'espère que pour toi une ou des solutions soient trouvées,
    et qu'ensuite tu pourras à nouveau naviguer à ta guise. Je te le souhaite vivement.
    En attendant , douce journée - Bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'espère juste que cette perte de sensibilité liée au kyste et à la hernie seront résolus avec l'opération qui va probablement être la solution au problème, je crains beaucoup la perte de mobilité et l'invalidité qui pourrait s'installer, j'ai juste peur de ça à l'heure actuelle
      Passe un très bon dimanche
      gros bisous Estelle

      Supprimer
  10. Je te souhaite beaucoup de courage et surtout une issue positive à ton problème dont je viens de lire les détails.La chirurgie fait des miracles maintenant .Alors aie confiance ! Je suppose que tu dois le faire mais n'hésite pas à faire de la sophro ou méditation pour arriver à supporter ton stress . Je pratique moi même et je t'assure que dans certaines conditions, cela aide vraiment .Le stress rajoute à la douleur. Je vois que tu es bien entourée et c'est aussi une chance pour toi .Je t'envoie mes pensées positives et t’embrasse très fort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Maryse
      Merci pour ton message plein d'encouragements, je suis touchée par tant de messages qui me renvoient de la positivité et qui mettent du baume dans mon petit coeur et mon corps fragilisés par tant de turpitudes
      En ce moment je fais de la kiné, je vais voir pour la sophro, un collègue de travail m'en avait parlé il y a un moment en me disant que c'était très positif pour la santé
      Merci encore pour ton message qui me touche
      Je t'embrasse également très fort

      Supprimer
  11. Coucou ,
    C'est avec la boule au ventre que je viens lire tes mots ... et quelle stupeur lorsque je découvre ce que tu dois vivre avec la douleur , la crainte , le doute ....
    Il y a quelques jours , lorsque je suis venue te souhaiter une bonne année sur ton blog , je ne savais pas que tu étais dans la souffrance :(
    Je te souhaite le meilleur à venir , prends soin de toi et ton jardin t'attendra ...
    Je ne reçois pas tes nouveaux articles ( problème d'incompatibilité de je ne sais quoi grrr ) , mais je passe régulièrement pour voir le nouveau , alors si tu trouves un peu de réconfort à travers ce blog , du soutien de nous tous , n'hésite pas à venir !!
    On est pas là que pour les belles fleurs , on tient à toi meme si on te connaît pas :)
    gros gros bisous , bats toi et reviens nous rapidement .......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait l'année 2018 n'a pas été aussi rose que nous l'espérions mais nous avons fait contre mauvaise fortune bon coeur, il y a pire que moi et je plains réellement les personnes qui souffrent d'une pathologie handicapante, ça doit être l'enfer au quotidien
      J'ai encore l'espoir que ma hernie et mon kyste soient opérables et que rien ne viendra me gêner ensuite, ça me fait peur, je vis avec la boule au ventre depuis les résultats de l'IRM
      Je ne sais pas pourquoi tu ne reçois pas l'information des nouveaux articles, grr, blogger est en panne sur certains paramètres et ça m'énerve sérieusement, je vais leur faire un message bien senti parce que franchement c'est agaçant
      Milles mercis pour ton gentil message qui apporte de la joie et de l'espoir
      Gros gros bisous ma belle coco, prends soin de toi

      Supprimer
  12. Mince je découvre juste ton blog et je suis très peinée de ce qui t'arrive... J'espère que cela va s'arranger, bon courage :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. coucou
      le rendez-vous avec le neurochirurgien est attendu avec beaucoup d'impatience, la résultante en sera surement l'opération mais dans quelles conditions je ne sais pas
      Merci en tout cas pour ton message d'encouragement
      Belle et douce semaine à toi

      Supprimer
  13. Bonjour Cris .Je passe en silence sur votre blog d'habitude et j'aime vos articles ,la je sors de ma réserve voyant que les tourments de la vie sont votre quotidien depuis un certain temps .Les épreuves sont parfois et même souvent une période qu'il faut se réinventer une autre vie en attendant l'échéance de l'opération qui je vous le souhaite de tout cœur vous donne un résultat plus que satisfaisant des avancées dans la neurochirugie font des miracles ....il faut y croire et je suis bien placée pour vous envoyer toutes mes pensées positives .
    D'ici cette date les messages de vos amies seront des petits pansements bien utiles .
    Je vous souhaite le meilleur pour cette année 2019 Cris pour retrouver avec les vôtres une vie bien plus douce .
    Emmanuelle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Emmanuelle,
      Les mots d'encouragements sont autant de rayons de soleil qui me mettent du baume au coeur, merci pour votre message
      Je donnerais des nouvelles dès que j'en saurais plus, je croise simplement les doigts pour que tout se déroule bien et que les délais ne soient pas trop long
      Merci en tout cas pour votre message et à moi de vous envoyer tous mes voeux de bonne année, de bonne santé aussi et puis de vivre de belles aventures en 2019
      A bientôt

      Supprimer
  14. C'est bien normal et naturel de sombrer dans la dépression quand l'on doit faire face à de telles douleurs, et le temps parait si long en attente d'une solution. On a le droit aussi d'avoir une certaine rage face à la longueur des diagnostics ou à leur erreur.Mais comme l'on dit elle est humaine cette erreur et certains maux ou maladie sont particulièrement difficiles à diagnostiquer. Tu as passé ce cap maintenant et l'espoir est en toute ligne de mire. Accroche-toi, il faut y croire il n'y a pas de raison. Souvent un bon anti-dépresseur aide à rester positive quand c'est trop difficile et son utilisation n'est que temporaire. Sinon connais-tu la fasciathérapie ? C'est une méthode vraiment très douce qui apporte beaucoup d'aide et de réconfort. Mais le maître de mot il me semble reste toujours " la foi" oui y croire dans tous les domaines.Courage et Bizzzh Bretonnes bien ïodées.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Maryline, merci pour ton message porteur d'espoir et qui met du baume dans mon coeur
      je suis émue de voir autant de gentillesse et d'amitié dans les messages que vous, lecteurs, laissez sur mon dernier post
      Je ne suis pas une adepte du médicament mais depuis que je pratique le yoga et le pilate j'avoue que la respiration me permet d'aller un peu mieux lorsque le mal se fait trop présent, ça aide beaucoup, bon ce n'était pas efficace lorsque la douleur était vraiment trop présente, zhom me disait souvent dans ces moments là, respire, respire bien et expire
      Je ne connais pas cette thérapie dont tu parles mais je vais me pencher sur le sujet à mon retour du kiné
      Merci pour tes amitiés et bises bretonnes, elles sont les bienvenues d'autant que j'adore cette région
      Grosses bises à toi aussi et passe une excellente semaine

      Supprimer
  15. Mais c'est un vrai cauchemar ce que tu racontes là! C'est vrai que je me souviens que tu disais commencer à avoir mal il y a longtemps déjà, mais je ne me rendais pas compte de l'ampleur de cette cochonnerie...J'espère que maintenant tu es entre de bonnes mains, et que ton chirurgien va remettre tout ça en bon ordre. Déjà si le diagnostic est posé c'est une avancée. Je te souhaite beaucoup de courage, tant pis pour la maison, tant pis pour le jardin, tout peut attendre, sauf ta santé.
    Je t'embrasse bien fort, Véro.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Véro
      Le problème c'est que l'ampleur ne s'est manifestée que récemment mais je pense avec le recul que ça traînait, il fallait simplement un facteur déclenchant par contre celui là a été sévère et ne ressemblait en rien aux signes ressentis lors de ma première hernie il y a presque 10 ans
      Mon dos me fait la misère depuis des années, avec l'avancée dans l'âge j'en prends plein la tête et pas qu'un peu
      Je suis dépitée car je pensais pouvoir avancer au jardin, tant pis, il fera sans moi tout comme la maison qui attendra des jours meilleurs
      Merci à toi pour ton message et tes encouragements, vos messages me font beaucoup de bien
      Gros bisous ma belle

      Supprimer
  16. Bonsoir Chris. Merci pour ton commentaire. Thalia remontant est probablement le rosier le plus agressif de mon jardin, ses épines recourbées arrachent la peau comme un rien.
    Je suis désolée de lire tes misères, la douleur de ces hernies est difficinu ça chez moi aussi, mais c'est du passé. Et j'espère que la période actuelle ne trainera plus trop en longueur, que le soulagement est au bout. Ton jardin participera à ta remise en forme. C'est ce que je te souhaite pour que tu puisses profiter de cette année et de tout ce que la vie peut t'offrir. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Florence
      Thallia était formidable dans mon ancien jardin mais je le menais à la baguette et il m'offrait en récompense des floraisons spectaculaires, un vrai bijoux, j'espère qu'ici il aura la bonne idée de cavaler tout autant car il aura de la place et un grillage rien qu'à lui, je croise les doigts pour que les rats taupiers oublient cette partie du jardin, ces saletés de bestiole sont revenues et font la misère dans mon jardin
      Pour la hernie j'aurais plus de résultats la semaine prochaine avec la visite chez le neurochirurgien, même si la situation s'améliore avec la kiné il reste de nombreux soucis et notamment ce kyste situé sur la racine des nerfs, vivement la semaine prochaine
      Grosses bises à toi et merci pour ton message

      Supprimer
  17. Oh, alors la je suis bien triste de lire tes mots aujourd'hui ! Je ne savais pas que tu étais dans cet état, et que la vie était si dure en ce moment :( Je te remercie d'autant plus que tu as pris le temps de m'envoyer ce gentil colis de graines et boutures en décembre, j'espère que cela ne t'a pas trop couté ? Je comprends ton angoisse, ma belle mère a été diagnostiquée d'un cancer il y a un an, et le moral a été durement touché pour nous tous, mais tu vois aujourd'hui, elle fini sa dernière chimio, et pour l'instant tout va correctement. Et comme tu as l'air d'avoir un bon docteur, je suis un peu rassurée, dis toi que c'est important d'être dans des mains compétentes. Ici aussi le temps avant l'opération a paru très long, mais quel soulagement une fois que ce fut fait ! Je te souhaite que ton opération se passe au mieux, et que tu trouves le réconfort auprès de tes proches, de ton jardin même si ce n'est que par une fenêtre, que tu sois bien suivie par un bon kiné (très important aussi), ou par tout autre méthode qui pourrait te soulager. Le moral va revenir quand les choses vont avancer plus concrètement, il faut penser positif !
    Je t'envoie plein de bises, même si on ne se connait que par internet, je souhaite de tout cœur te voir aller vite mieux ! Bon courage, et surtout garde espoir ! Bises, Marie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marie,
      Il y a eu des moments où la douleur endormie par des médicaments puissants ont pu me laisser respirer et vivre mais sur une très courte période d'à peine quelques heures, c'était pour mieux ensuite endurer des souffrances infernales qui me laissaient chaque fois engourdie d'épuisement, il fallait alors gérer la souffrance mais aussi les effets secondaires lourds des médicaments pour la plupart inefficaces
      J'espère que ta belle mère va mieux, le cancer est une plaie qui combat toutes les défenses du corps pour mieux les détruire, je souhaite qu'elle puisse la combattre car elle aura de solides épaules pour l'aider grace à vous tous, la médecine fait de gros progrès à l'heure actuelle dans le traitement des cancers, j'espère que ça va continuer ainsi et qu'un jour des solutions seront trouvées pour aider au mieux les patients à pouvoir vivre normalement sans toutes les contraintes apportées par la chimiothérapie
      Merci pour ton message plein d'espoir et d'amitié, il me touche beaucoup
      Gros bisous Marie, prends soin de toi

      Supprimer
  18. courage, je et souhaite d'en terminer le plus vite possible avec tous tes ennuis de santé!
    bises et à bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Catherine, je vous tiendrais au courant dès que j'en saurais plus, lundi je serais fixée
      Milles mercis pour ton message
      grosses bises à toi

      Supprimer

Quelques lignes font toujours plaisir à lire, merci pour les vôtres