NOS ROSIERS

La page de nos rosiers est en perpétuel mouvement et servira de nomenclature et de recueil historique pour notre jardin.



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Gertrude Jekyll
Austin - 1986 - GB
100 à 120 cm, grande fleur, rose, parfumé, remontant, résistant


Photo personnelle  - article ici

Ce fut l'un des tous premiers rosiers à intégrer le jardin, il a été acheté lors de notre premier passage à la foire aux plantes de Courson à l'automne 2008 sur le stand de David Austin. Un rosier merveilleux au parfum puissant typiquement anglais et à la floribondité exceptionnelle. Un rosier résistant qui à tendance à vouloir s'envoler en tige montant vers le ciel, il grimpe aisément à plus de 2 mètres - Ses épines acérées sont agressives mais on lui pardonne car il est de toute beauté.

Il fleurit abondamment du printemps jusqu'aux premiers frimas, un rosier solide et peu exigeant qui n'a pas connu de période de maladies si ce n'est une légère attaque de marsonia

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

William Shakespeare
David Austin - 2000 - Rosa
90 cm, fleur charnue, pourpre, très parfumé, remontant, solide

Photo personnelle - Article ici

Indéniablement ce rosier est d'une beauté absolue, sa fleur magnifiquement dodue aux pétales serrées exhale un parfum de rose anglaise, chez moi c'est un rosier dont les tiges s'érigent vers le ciel jusqu'aux premiers froids. Résistant aux maladies, c'est un rosier solide et fidèle qui fleurit sans discontinuer jusqu'au début de l'automne.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

William Christie
Création Guillot / Massad - 2010 - Générosa
1,50 cm, petite fleur, rose, très parfumé, remontant, délicat


Photo personnelle - article ici 


Un petit rosier que je trouve délicat, tant dans sa floraison que dans sa résistance, c'est, chez moi, un rosier fragile qui a du mal à se développer et auquel je dois régulièrement apporter des soins particuliers. Sa floraison est superbe et ses roses, petites, sont dodues et d'un rose splendide. Il n'a jamais dépassé les 80 cm de haut mais fleurit fidèlement tous les ans.


Floraison 2016

Au jardin c'est mon chouchou, mon gros coups de coeur, mon précieuxxxx...


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Emile Garçin
Guillot - 2010 - Rosa
1,30 cm, fleur compacte et charnue, rose, parfumé, remontant, résistant




Photo personnelle - article ici 

Un rosier acheté à Courson il y a quelques années (?), c'est un spécimen ravissant à la superbe floraison en bouquet. Une belle couleur rose tendre accompagne ses longues tiges d'un beau vert soutenu, c'est un rosier qui résiste à tout (même au chien de la maison).

L'année 2016 aura montré le début de son dépérissement que je n'explique pas, planté en pot et largement amendé, j'espère que 2017 va le voir s'épanouir de nouveau, je ne voudrais pas le perdre.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Princesse de Nassau
Laffay- 1835 - Fr - Hydride de Moschata
150 à 180 cm, petite fleur, blanc, parfumé, remontant, résistant

Photo personnelle - Article ici

Ce superbe spécimen a été acheté directement dans les serres d'André Eve à la fin de l'année 2013 Il a fleurit pour la première fois au printemps de l'année suivante mais sans remontée.
2015 offre une timide floraison, 2016 n'est pas pour lui l'année de la magnificence attendue, il manque d'envergure et pourtant son port est superbe. C'est un rosier solide, jamais malade, fleurissant avec des petites fleurs nacrées blanc rose tendre


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Thalia
Schmitt - 1895 - FR 
Parfumé, blanc, non remontant, résistant

Photo personnelle - Article ici 


Offert en cadeau lors d'une visite dans les serres d'André Eve, il a été intégré au jardin à la fin de l'année 2013 et nous a offert une jolie mais discrète première floraison en 2014. A l'automne de cette même année il a été palissé et nous offre en 2015  une "vraie" première et abondante floraison pour le moins spectaculaire



Les butineurs raffolent de ce rosier superbe à la floraison exceptionnellement belle et même si son parfum reste discret, il fait son effet par ses belles fleurs en bouquet d'une blancheur immaculée.

En 2016 il gagne en volume, sa floraison abondante fait le bonheur des butineurs et de la jardinière qui en fait la cible favorite de ses photos

 



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Cuisse de nymphe émue
Dumont - 1802 - Alba - rose clair
120 à 140 cm, rose, double, parfumé, non remontant


Photo personnelle - article ici




Un rosier fabuleux à la douceur extrême, ses pétales au velouté de soie sont d'un ravissement extrême, son parfum séduisant accompagne une floraison tout en délicatesse, le must pour un non remontant. 

C'est un rosier acheté chez André Eve à la fin de l'année 2013 et planté la même année, sa première floraison est intervenue dans le courant de l'été 2014. Malheureusement le printemps humide lui a amené le marsonia qu'il a mal supporté, enrichi en fumure et en engrais il aura passé l'hiver sans trop de problème pour se développer tranquillement.

Il lui fallait un peu de temps pour s'installer et sa vraie floraison déjà très belle la première année n'aura été qu'un tout aperçu de sa magnifisence en 2015 ou son port majestueux et son épanouissement auront fait merveille au jardin.


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Aimée Vibert
Vibert - 1828 -  Sarmenteux - Noisette
5 à 6 mètres - Blanc - Parfumé - Remontant





Ce magnifique rosier acheté chez André Eve en 2013 a été mis en terre les jours suivants l'acquisition.  Sa toute première floraison a eu lieu en 2014 et ne s'est limitée qu'au pied du rosier qui a fini par rendre l'âme après son déplacement à un endroit plus ensoleillée et lumineux.

C'est chez Francia Thauvin que j'ai commandé un second exemplaire, s'il est remontant je pense qu'il lui faut du temps avant de s'installer, sa floraison est sobre en pompons délicats et discrètement parfumée, je vais lui laisser du temps pour s'installer et au vu de sa première floraison avec le temps il devrait être le "bijoux" du jardin 

Fin 2016 je le déplace près de la serre car je compte bien le mettre en point de mire dans le jardin, c'est un très joli rosier qui mérite que l'on s'attarde sur la beauté de sa floraison


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Annapurna
Dorieux - 2000 - Blanc - Hybride moderne - Rosa
100 à 120 cm, blanc, buisson, remontant, très parfumé



C'est en feuilletant le catalogue d'André Eve que j'ai eu envie de l'accueillir dans mon jardin, c'était fin 2013. Un rosier remarquable dans sa floraison d'un blanc doux au parfum fabuleux qui a fleurit pour la première fois en 2014. Devant un printemps pluvieux, il a été très rapidement attaqué par le marsonia qui l'a laissé très abîmé à tel point que j'ai cru le perdre. Regonflé par un apport copieux de compost maison et d'or brun, il s'est refait une beauté à l'automne 2014.

Sa floraison 2015 aura été belle mais sans plus, c'est pourtant un très joli rosier presque éteint par la magnificence de son voisin Cuisse de nymphe émue.

Après un traitement de cheval et l'apport de fumure il reste cependant fragile et sa floraison que j'attendais exceptionnelle ne l'est en fait pas du tout... 2016 aura été catastrophique pour lui, 2017 le verra rester ou partir à la poubelle


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Covent Garden
Robert Harkness - 1999 - Crème
80 cm, fleur ronde, remontant, timidement parfumé, fragile


Photo personnelle - article ici 


 


Un rosier acheté à Courson en mai 2013 et intégré au jardin dans la foulée, d'abord planté à l'ombre de la clôture, il a de suite montré des difficultés à s'accoutumer, manque de luminosité ou de place, difficile à dire. 
Au printemps 2014 il est déplacé et installé en plein soleil, il reprend vie jusqu'à ce qu'une attaque de marsonia le laisse quasi moribond, après un traitement à la bouillie bordelaise, il reprend vie et à l'automne 2014 je procède à une taille sévère du sujet, le traite aux produits pour la cloque du pêcher, efficace, il n'a jamais été aussi beau. Début 2015 le voit doubler son volume. 2016, il subit les aléas climatiques d'une année météorologique maussade et ses floraisons ne sont pas aussi belles que je l'espérais, nouveau déplacement pour lui et le dernier cette fois.

Floraison 2016


*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Fraises des bois
Rosier provenant des Pays Bas où il a été trouvé en 2007 dans un jardin abandonné - Couvre sol - Sans parfum - Remontant




Nous avons acheté ce rosier chez Françia Thauvin lors de la fête des roses de Fontaine Chaalis en 2015, surprenant de par ses petites roses fermées à la couleur de sang, il se tient fièrement sur des tiges bien droites. Solide et indemne de maladie, c'est un bijoux au jardin, par contre ses branches sont couvertes d'épines fines mais agressives... Un très joli sujet...

Pour sa première année il a été installé en pot mais au fil du temps il était beaucoup moins joli, peut être parce qu'il ne bénéficiait pas des mêmes apports que ceux installés en pleine terre, à l'automne 2016 je l'ai planté à côté du lilas où il a prospéré depuis... La floraison 2017 est très attendue

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Gruss an Aachen
Gebuldig - 1909 - Blanc carné - Hybride de thé
70 cm, fleur double,  remontant, parfumé  



Ce rosier a été intégré au jardin en 2014 et a fleurit pour la première fois en mai 2015, il a été acheté via le site internet de Francia Thauvin en septembre 2014, c'est ici que je me fournis la plupart du temps désormais.


Floraison 2016

Pour cette toute première floraison qui n'a durée que quelques jours à peine, j'avoue avoir été séduite par la belle couleur thé de ses boutons exquis qui s'ouvrent ensuite en corolle avant de fâner un peu trop vite à mon goût. J'attends la prochaine floraison qui devrait gagner en maturité. Il lui faut du temps pour s'installer mais je dois dire que son développement est déjà intéressant au vu de sa position au jardin.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Boule de neige
Lachame - 1867 fr - Syn. Snow Ball - Ancien bourbon
120 à 190 cm, fleur moyenne, blanc, parfumé, remontant



Ce rosier a été intégré en 2014 au jardin et offert par Francia Thauvin lors d'une commande la même année. C'est en 2015 qu'il a fleurit pour la première fois et j'avoue qu'il a un charme fou. Planté en pot il est resté de petite constitution mais en pleine forme le tout allié à une belle couleur d'un beau vert tendre, c'est un rosier qui devrait donner tout son potentiel en 2016 une fois installé en pleine terre.


 

J'ai toutefois trouvé étrange qu'il se teinte de rose discret à l'apogée de sa floraison discrètement parfumée mais si délicatement charmante. 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Petite renoncule violette
Vibert - 1820 fr - Gallique
100 à 120 cm, fleur moyenne, violette, parfumé, non remontant









Ce rosier a été intégré en 2014 au jardin et lui aussi a été acheté chez Francia Thauvin en septembre 2014 - Planté dans le massif à proximité de William Shakespeare sa floraison est passée quasi inaperçue et pourtant, ses charmants boutons floraux sont fabuleusement beaux et parés d'une sublime couleur d'un pourpre presque noir.

De lui je n'ai eu ni le temps de sentir son parfum et encore moins d'apprécier sa floraison trop courte. Je ne sais si de la terre de mon jardin ou de son environnement lui a déplu mais nombre de ses feuilles se sont recourbées et ses tiges sont restées fines parées ici ou là de quelques feuilles. J'attends 2017 maintenant pour le voir s'étoffer et s'épanouir.



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Reine des violettes
Millet - Mallet - 1860 fr - Hybride remontant
120 à 150 cm, grande fleur, violet, parfum puissant, buisson compact



Encore un rosier acheté chez Francia Thauvin en 2014
Que dire de ce petit hybride quasi inexistant au jardin en ce printemps 2015, j'avais planté juste devant lui une lunaria qui s'est tellement développée qu'elle l'a entièrement caché à la lumière du soleil ce qui a considérablement gêné son épanouissement.

Pour cette première floraison il m'a toutefois offert deux magnifiques roses dont la floraison a été très très courte, à peine une semaine, je veillerais à le mettre en valeur à l'automne prochain car il mérite amplement sa place dans se massif qui mélange harmonieusement le blanc et le pourpre.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*


Terracotta
Meilland - 2001
100cm, grande fleur, terre de sienne, timidement parfumé



Ce rosier a été acheté lors de l'exposition dédiée aux roses à l'abbaye de Chaalis dans l’Oise en juin 2014, zhom a trouvé que sa couleur était superbe et c'est vrai qu'elle l'est, pour ma part j'étais assez réticente et pas forcément décidée à accueillir ce rosier fort commun même si sa couleur était originale.

Au jardin je l'avoue, je préfère largement les jolis rosiers de type anglais associés pour moi aux roses charnues et au parfum suave ou capiteux et nos goûts en la matière sont diamétralement opposés.



Floraison 2016



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Annie Duperey
Meilland international - 2007 - Polyantha 
80 à 110 cm, remontant, parfumé



C'est également à l'abbaye de Chaalis que j'ai acheté ce superbe rosier d'un beau jaune doux, il sort des rosiers que je choisis habituellement et puis je l'avais remarqué en parcourant les allées et puis oublié, pourtant il n'avait pas cessé de piquer ma curiosité. La rondeur de sa fleur, les jolis pétales serrés me faisaient penser à un joli dahlia, bref, je suis retournée sur le stand du rosiériste pour l'acquérir. Je ne savais pas trop ce que j'allais en faire... et je ne le sais toujours pas...

Planté à proximité de la terrasse, il illumine ce coin d'ombre fort joliment car sa couleur attire l'oeil. Je voulais m'en séparer mais il est tellement beau et solide que je préfère le conserver pour l'instant.




*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-* 

Purple Lodge
Orard - France - Buissonnant - 
80 à 100 cm, fleurs en quartier, violet pourpre, parfumé, remontant


 

Nous avons acquis ce très beau rosier à l'abbaye de Chaalis en 2014 pour remplacer un autre rosier qui avait rendu l'âme. D'une magnifique couleur d'un pourpre soutenu, son parfum n'a d'égal que sa beauté. La prolifique floraison vaut le détour et c'est un bonheur au jardin.


Floraison 2016




*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Bora Bora - sous surveillance
Obtention Tantau -  Hybride de thé
70 à 80 cm, fleur turbinée, pas de parfum, remontant



Voila un rosier acheté en 2014 lors de la fête des roses à Chaalis, un spécimen choisi et voulu par zhom. Je dois dire qu'en matière de rosiers zhom est à l'opposé de moi préférant les rosiers à grosses fleurs, les hybrides modernes à la couleur et à la forme discutables. Bref...

Ses boutons floraux débutent par une belle couleur d'un orange soutenu tranchant sur le vert saint de ses belles tiges profiliques, puis au fur et à mesure de la floraison il se pare de teintes variant du pêche au rose abricoté.

Moi qui cherchait une plante qui soit exubérante je suis servie, installé près du bassin il resplendit du matin au soir et donne le ton avec ses belles teintes passées. J'avoue que même si je ne suis pas fan, il est superbe tant par son coloris que par sa générosité.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Treasure trove
Hybrideur inconnu - Rosier liane de la famille des Filipes - Fils de Kifsgate abricot crème - Son nom veut dire précieuse trouvaille, un nom qui lui va comme un gant
800 à 1000 cm de haut, 450 cm de large - Parfumé - Fleurs en coupe de 5 cm - Non remontant


C'est à la roseraie de l'Hay les roses que j'ai découvert ce sublissime rosier à la teinte délicate d'abricot, un rosier d'une tenue magnifique au port et au parfum fabuleux, je l'avais glissé dans ma wish list que j'ai toujours avec moi au cas où, j'avais bien repéré son étiquette et après quelques recherches, c'est chez Françia Thauvin que je l'ai acquis, réservé par internet, je l'ai récupéré lors de la journée des roses de l'abbaye de Chaalis en 2015

Cavaleur et solide, il a pris possession de son support en un tour de main et s'érige fièrement sur son poteau mais gare aux épines agressives qui l'habillent, une beauté comme ça a bien raison de se prémunir des opportuns.

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Eleonore Berkeley
D'origine inconnue, il serait venu d'Angleterre vers 1900 - Rose ancienne multiflore - Buissonnant et non remontant, c'est un rosier sarmenteux et épineux - Peu répandu sur le territoire - Grimpant entre 3 et 4 mètres - Parfum léger


C'est aussi à la roseraie de l'Hay les roses que j'ai craqué sur ce rosier d'une beauté sans égale, ses peittes fleurs tantôt blanches teintées de rose, tantôt roses teintées de blanc éclaboussent leur magnificence sur des tiges érigées d'un beau vert soutenu, son parfum est léger mais ne fait qu'ajouter au charme absolu de ce rosier craquant à souhait.

Commandé chez le rosiériste "roses Loubert", il a intégré le jardin en ce début 2016 et donné sa toute première floraison en juin de la même année, il est planté au pied d'une petite pergola que j'ai réalisée rien que pour lui, il pourra s'épanouir et grandir comme bon lui semble



*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Rosier rosa rubrifolia Glauca
Rosier botanique, il a été décris par Dominique Villars en 1788, il est originaire des régions montagneuses d'Europe - Il est très légèrement parfumé - C'est un arbrisseau à feuilles caduques non remontant et s'établissant entre 1,5 et 3 mètres de haut - Il produit à l'automne de jolis fruits rouges que l'on appelle cynorhodon - Ses feuilles se parent d'un beau rouge pourpré avant de virer au vert / bleu glauque 




Un rosier acquis à l'abbaye de Chaalis en 2015, une vraie merveille et pourtant je doutais de pouvoir un jour réussir à adopter un rosier de ce style. Pour une fois le coups de coeur de zhom s'est révélé une très bonne idée, son port gracieux et sa couleur si particulière en font un rosier de choix pour le jardin, sa floraison délicate craint la pluie et il perd ses jolies pétales rapidement mais ça n'enlève rien à sa particularité

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Rosier Pimpinellifolia
Rosier dit aussi rosier pimprenelle - Discrètement parfumé - Il est originaire d'Europe et d'Afrique du Nord - Il produit de jolis fruits rouges  à noirs - Il s'étale par drageonnement des racines
C'est un cadeau que m'a fait Nathalie lors de la foire aux plantes de Saint Jean de Beauregard en 2015





*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Burgundy Ice
Hybride moderne - 2005 - Prophyl
80 à 100 cm, fleurs moyennes, pourpre, légèrement parfumé, remontant

Photo internet

Il y a quelques années j'avais installé un exemplaire de ce rosier au jardin mais ma terre lourde et compacte avait eu raison de ce rosier pourtant magnifique. En novembre 2016, le site Promesse de fleurs lance une vaste campagne promotionnelle sur certains rosiers dont celui-ci, je me dit que je vais tester à nouveau ce rosier mais cette fois je le cultiverais dans une bonne terre enrichie en creusant un trou suffisamment grand pour l'installer le plus confortablement possible en ayant pris soin d'enlever toute la terre argileuse qui pourrait à nouveau ruiner son développement sur le long terme... 

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*
Larissa
Kordes - Hybride moderne - 2008
60 à 80 cm, fleurs semi-double, rose, remontant - Port couvrant

Photo Kordes

Cette année 2016 j'ai eu envie d'inviter au jardin un vrai rosier rose tendre qui me ferait penser à la guimauve, un rosier de fille avec ses belles roses en pompons et ses jupons évasés, avec ses pétales en dentelle il convenait très bien pour le massif près de la serre

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

New Dawn
1930 - Créé à la Sommerset rose nursery par l'américain Dreer
Grimpant jusqu'à 4 mètres, grandes fleurs, nacré, très remontant 

Photo internet

Il y a longtemps que je lorgnais sur ce rosier magnifique à la floraison exceptionnellement belle mais aux épines ravageuses (ça promet), il est installé près de la terrasse contre la palissade en bois où il pourra s'accrocher

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Bossa Nova
Obtenteur : Poulsen - Rosier couvre sol - Floraison remontante - Pas de parfum
Hauteur 50-60 cm, idem en largeur 
Il a intégré le jardin à l'automne 2016 - Il est l'avant dernier à avoir rejoint le jardin

Photo internet

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

Queen of the Musk
Paul 1913 GB - Hybride de Moschata  - Buisson compact
100 à 120 cm, fleur moyenne, rose, parfumé, remontant



Le dernier rosier a avoir rejoint le jardin en cet hiver 2016, un petit bijou que je convoitais depuis déjà bien longtemps et que je désespérais d'installer au jardin, j'ai hâte de découvrir sa jolie floraison qui joue dans un camaieu de rose et de blanc lui conférant un charme indéniable
Floraison attendue pour 2017...

2 commentaires:

  1. Un plaisir de lire tes remarques personnelles sur chacun de tes rosiers et de partager tes avis notamment sur Treasure Trove et Annapurna. Quant à Burgundy Ice, il me comble depuis le début, sa couleur est unique, je l'adore. A bientôt

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Florence,
      tu as bien fait de me laisser un message parce que j'avoue avoir laissé des infos incomplètes notamment pour les floraisons 2016, je vais y remédier et commencer à entamer les infos de 2017 pour voir ainsi leur évolution au fil du temps.
      J'aime ces partages qui sont toujours de formidables mines d'infos
      Passe une très belle fin de semaine

      Supprimer