dimanche 14 mai 2017

Bricolage et gros travaux

J'évoquais dans un précédent post le problème de mes gouttières abandonnées à leur triste sort depuis que nous habitions ici... en gros sur la photo ci-dessous et à gauche vous avez les deux anciennes gouttières et à droite la nouvelle que je me suis amusée à ramener du magasin dans ma petite citadine (pas vraiment malin j'avoue), j'ai beaucoup rigolé en regardant la tête des gens lorsqu'ils me voyaient passer avec mon encombrant chargement... 

Démonter les anciens supports n'a pas été simple, les pieds de mon escabeau s'enfonçant dans la masse terreuse largement arrosée le matin même, j'ai du poser des parements sur mon passage pour éviter les désagréments d'une possible chute, en tout la dépose et la pose m'a pris l'équivalent d'une bonne heure et demi... j'ai évoqué avec zhom le fait de refaire la toiture de l'appentis mais devant son air sinistre j'ai abandonné l'idée, je vais être bonne pour la refaire moi même... sur la troisième photo la nouvelle gouttière est entrée en action et j'ai vite vu le changement au niveau du remplissage de la cuve


J'ai dans l'idée de détourner le conduit d'évacuation d'eau de pluie de la toiture du garage...


Ce même conduit passe sous la pergola à l'aide d'un trou fait à l'arrache... tandis que les conduits sont tous de 25 (diamètre), la gouttière qui longe la pergola (deuxième photo en haut à droite) est de 16, allez comprendre, s'aurait été bien plus simple de raccorder les deux évacuations... comme les pas de vis n'ont pas été protégé l'eau fait pourrir les solives de bois 


En gros voila ce que ça donne aujourd'hui... le bois est pourri, les panneaux immondes, le trou laisse passer l'eau qui s'infiltre dans le bois, l'évacuation n'est pas à sa place...
Je vais surement la faire passer par dessus la structure ce qui me simplifiera le travail et l'aspect


De l'autre côté ce n'est guerre mieux et tout tient de bric et de broc dans un fourbi incommensurable
A droite la grosse poutre tient grâce au pieu central mais n'impacte pas la poutre horizontale qui elle ne tient qu'avec deux clous de charpentier cachés par la treille, je devrais donc pouvoir l'enlever sans trop de difficulté mais seulement lorsque j'aurais réussi à déloger les clous, la plaque anciennement transparente n'est fixée qu'avec 4 vis posées à la va comme j'te pousse


L'avantage c'est que toute la partie gauche est protégée par le toit de l'appentis mais côté pergola je devrais impérativement faire une étanchéité pour éviter à nouveau des infiltrations d'eau


En gros voila ce que ça va donner



Dans l'ensemble, il faudra : 

- Que je n'ai pas le vertige
- Que je travaille à un cadre en bois à fixer solidement (solive, tasseau, volige...)
- Que j'installe deux nouvelles poutres 
- Que je visse deux plaques de PVC transparent à petits ondes (modèle ici)
- Fixer un solin adhésif

Je prévois de faire les travaux dans quelques semaines ou dès que le beau temps sera d'actualité, j'aurais besoin d'un peu de temps pour construire la structure et faire la pose du tout avec zhom, le plus difficile va être cette dernière action

8 commentaires:

  1. Gros travaux... Mais tu as raison, cela devient nécessaire.
    C'est pénible de passer après des gens qui ont bricolé des choses à la va-vite. Qu'est-ce que ça peut me faire râler chez moi ;-)
    Passes un bon dimanche

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C"est souvent compliqué et lorsque l'on s'attaque à ce genre de choses on est pas certain de s'en sortir sans casse ou sans un autre soucis que l'on aurait pas détecté ;-)
      courage
      Bon dimanche également

      Supprimer
  2. Oh, la, la, de gros travaux en perspectives!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que j'ai hâte d'entreprendre car je n'aime pas trop laisser les choses en attente

      Supprimer
  3. Eh bien dis donc, tu es douée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me débrouille, enfin, quand ça me prend ;-)

      Supprimer
  4. Christine, je suis admirative de ton habileté à bricoler. Sans mon homme, je suis peu de chose. Je ne manque pas d'idées, mais... c'est tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai été à bonne école, mon papa était un bricoleur né, il a construit notre maison de ses mains et j'aimais beaucoup le regarder partir de rien pour construire quelque chose qui durerait dans le temps ;-)

      Supprimer