lundi 3 avril 2017

Paphiopedilum Bidborough x Esquirolei

Fournisseur : Grazziano

Prix : 25 €

Achat  : Probablement fin 2012

Espèce :  Paphiopedilum
Sous espèce : Cypripedioideae  

Origine : Asie tropicale mais espèce Hydride

Lumière : Mi-ombre

Humidité : Maintenir le substrat humide

Arrosage : à l'eau de pluie

Température : Tempérée (18-20 la nuit / 20-23 le jour) - Lui faire subir une période de frais pour qu'elle initie une floraison l'année suivante (laisser dehors plusieurs jours à une température moyenne de 10°)

Repos : non

Rempotage : Fastidieux à cause des racines imposantes et cassantes

Parfumée : Non

Floraison :  Février, mars et avril

Son historique ici


Photo de la plante en avril 2017

Le paphiopedilum est une espèce difficile à cultiver et tout aussi difficile à faire fleurir même en respectant les règles de base. Contrairement aux autres orchidées elle a des besoins différents tant en lumière qu'en hygrométrie, c'est une plante qui se contrarie au moindre changement et peut décliner rapidement faute d'attentions et de soins.



Pour ma part elle est cultivée dans un substrat composé à 100% de copeaux de bois de grosses granulométrie, installée dans un panier pour plantes aquatiques elle y prospère tant et si bien que son système racinaire s'est incrusté dans les moindres interstices. Son pot est placé dans un vase en verre de forme carrée dans lequel je laisse constamment de l'eau jusqu'à la moitié du panier, je lui apporte de l'engrais sous forme de purin d'ortie ou de consoude afin de renforcer son feuillage ou l'engraisser pour la floraison. C'est un exemplaire que j'aime tout particulièrement de par sa difficulté mais aussi par sa floraison exceptionnellement belle.






Les conditions de culture que je lui impose ne sont normalement pas celles qui devraient lui être dévolues et même mon ami Grazziano s'en interrogeait lors de nos discussions pour autant elles lui conviennent parfaitement puisqu'elle renouvelle son feuillage régulièrement et fleurit avec plus ou moins d'importance selon les années... Je l'ai vu porter successivement une douzaine de boutons floraux en même temps.

Pour cette année 2017 elle ne déroge pas à la règle et me prépare déjà 6 boutons dont la floraison devrait arriver d'ici une petite dizaine de jours (on est le 3 avril 2017)

6 commentaires:

  1. Tu es vraiment douée pour la culture des orchidées.
    J'ai hâte de la voir fleurie.
    Bisous et bonne semaine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour celle-ci je dirais que je réussis mais pour les autres c'est un peu plus compliqué, c'est vrai qu'en fleur elle est exceptionnelle mais énorme dans le volume qu'elle déploie
      une vraie beauté que j'adore
      Belle semaine à toi aussi
      des bises

      Supprimer