mercredi 19 avril 2017

Et la pluie dans tout ça ???

Il n'a pas plu depuis début mars, pas une seule goutte pour espérer remplir la réserve d'eau ou hydrater les plantes d'où le titre de cet article...

Il n'a pas plu depuis des semaines mais la nature pour le moment résiste aux aléas de cette sécheresse qui arrive un peu trop tôt dans l'année promettant certainement des semaines à venir difficiles, cette restriction a tout de même une légère influence sur la qualité  et la quantité des floraisons de ce mois d'avril,  la terre est déjà desséchée, craquelée, assoiffée

Après un hiver somme toute assez sec, l'arrosage que je pratique au soir venu (une fois tous les trois ou quatre jours) n'apporte qu'un peu de répit et la pénurie d'eau va vite se faire sentir si la situation continue

Viburnum Opulus



Encore quelques jours et ses boutons gonfleront, ses magnifiques boules blanches feront concurrence au lilas qui lui fait face, étrangement il aura fleurit pour la première fois deux années consécutives (le lilas pas le viburnum)




Quelques tulipes ont réussi à tirer leur épingle du jeu pour fleurir agréablement mes potées, certaines plantées en pleine terre m'offrent leurs belles corolles à la douceur infinie

Angélique


Purple Dream, Black Parrot et Calibra

 

Ronaldo ou Queen of the Night ??


Peppermint inexistantes

 

Valery Gergiev, merveilleusement sanglantes

Fin de floraison pour les plus précoces... 


Ne vous y trompez pas, la belle lumière des photos et le ciel magnifiquement bleu ont vite été remplacés par un temps chagrin ou le gris se confond avec le froid, on se croirait revenu en novembre, oui j'ai toujours considéré que le mois de novembre ne devrait pas exister tant il est catastrophiquement gris, froid, humide et moi tout ce qui va avec une mauvaise météo ça me saoule vite
Acers variés

Les pigeons ramiers sont revenus (gras comme des loutres) pour entreprendre une sarabande sans fin prélude sans doute à la recherche d'une compagnie avec qui s'engager sur le chemin qui mène vers la reproduction... à droite, à gauche et puis à droite et enfin à gauche... non en fait il va à gauche puis à droite... croyez bien qu'il n'y a aucune similitude avec les événements qui attendent chaque français dans les jours à venir mais assurément nous aurons droit aux cloches en tout genre quoique moi je les préfère en chocolat


Un ballet incessant appelé séduction...

Près de la réserve d'eau mon hydrangea vanille fraise est en sursis et s'il ne se développe pas cette année c'est bien simple, il ira rejoindre les massifs mais sous forme de broyat... pour lui le broyeur n'est pas loin... je vous l'ai mis en vert sur fond gris pour que vous puissiez mieux le situer... Sursis aussi pour le Cotinus Grace que je surveille et qui n'est pas au mieux de sa forme (le broyeur guette), je vais surement me résoudre à ne plus cavaler dans les grandes surfaces de jardinerie, chaque fois c'est la même chose, les plantes sont tellement poussées aux produits chimiques qu'elles ne savent plus pousser par elles-mêmes et c'est le cas pour ce spécimen qui ne se développe pas et puis je ne balancerais plus ainsi d'argent par les fenêtres car à peine plantés les spécimens se meurent et j'ai autre chose à faire que perdre mon argent


Mais, me direz-vous, y'a t'il sous nos latitudes parisiennes quelque chose qui pousse ?
Je vous répondrais que oui, il y a de jolies surprises... c'est même presque un émerveillement que de redécouvrir chaque année mon jardin à cette époque, la plus jolie à mon sens

La petite bouture d'Heuchère que m'avait envoyée Céline est magnifique, la deuxième bouture est placée près de l'acer rouge mais éprouve plus de difficultés à se développer, peut-être est elle trop à l'ombre !!!

Bouture n°1

Bouture n°2

Les couleurs des feuillages et la douceur du vert brillant font le régal de mes captures photographiques

Tulipe et Pivoine inconnues,  feuillage de l'érable Katsura Hime (une merveille)


Presque chaque matin je prends un moment pour m'émerveiller devant la profusion printanière qui règne dans mon coin de verdure, je ne peux que contempler ces beautés avec l'oeil de la jardinière satisfaite de son travail car oui, j'aime tout ce qui déborde, tout ce qui devient opulent, j'aime lorsque la chlorophylle fait son oeuvre

Jasmin d'été, Spirée, Viburnum opulus, Cornus, Corète, Acer (rouge)


Lilas, floraisons et feuillaisons diverses


Phlox Candy Stripes

Géranium Sanguineum Striatum 

Si le mauvais temps s'est invité ce n'est pas pour cela qu'il pleut en dehors des maigres gouttelettes qui s'apparentent plus à un crachin rachitique, je crois que même en prononçant et répétant des incantations rien n'y fait, la pluie ne veut pas venir ni tomber en masse, je vais imaginer que c'est illusoire d'espérer une bonne pluie qui mouille, un peu dans le genre de celle qui tombe façon hallebardes vous voyez le genre

La floraison de mon Céanote Concha se prépare, on remarque de fines petites touches bleues dans le rouge des boutons




Impossible de me souvenir du nom de cette plante ?? grrrr, voila ce que c'est que de perdre les étiquettes des plantes... je suis assez fan de ses feuilles qui me font penser à celle du rosier Glauca


Malgré l'ouverture de la presque totalité de ses fleurs d'un blanc doux, le parfum du choisya n'est pas optimum et il faut vraiment se trouver tout près pour profiter des fragrances, peut-être que si le soleil revient cela aidera à la dispersion des senteurs... aucun butineur n'est venu en assurer la pollinisation et ça me désespère



Je vous l'avais dit la dernière fois, dès que je suis dans le jardin je suis sous surveillance rapprochée mais pas trop quand même, faudrait pas se mettre en danger


Les ancolies ouvrent leurs jolis tutus les unes après les autres

Ancolie Clémentine Blue


Ancolies du jardin de maman


J'adore ces couleurs pleines de peps

  

Centaurée Coerulea


Lassée par le repousse des mauvaises herbes j'avais dispersé des boutures de mon géranium Macrorrhizum ici ou là et si le parfum me dérange quelque peu au moins attire t'il les trop rares butineurs tandis qu'il fleurit fort joliment 




Près de la terrasse la clématite inconnue est couverte de boutons floraux, j'ai fini par dégager avec efficacité les troupeaux de cochenilles parsemés dans ses branchages, elles s'étaient agglutinées là  à demeure, espérons que mon intervention aura eu raison de ces insectes ravageurs, au pire je leur balancerais sans ménagement du purin de rhubarbe qui parait-il est un excellent insecticide 



Cette année et pour la première fois, l'un des deux pieds de Thalictrum va fleurir et j'attends que le second exemplaire fasse de même... ils sont installés en pot pour l'instant et vu la sécheresse qui règne j'ai, je crois, eu le nez fin quant à leur installation, il me suffira de rajouter une soucoupe sous le pot pour maintenir une humidité constante avant leur implantation définitive en pleine terre à l'automne prochain mais pour cela il va falloir que je trouve un endroit qui leur convienne


Je trouvais que leur feuillage ressemblait à s'y méprendre à celui des ancolies et après recherches sur internet j'ai trouvé qu'elles appartenaient à la même famille des renonculacées... avec une hauteur d'environ 170 cm  pour environ 60cm d'envergure j'imagine qu'il va falloir que je  trouve une place conséquente pour que les deux spécimens puissent s'épanouir



Le printemps sonne la fin de floraison des hellébores et malgré leur couleur passée, elles restent pleines de charme, après le noir un rosé grisâtre très joli à l'oeil



Une petite dernière pour clôturer cet article
Je vous offre la floraison discrète de la clématite Montana Mayleen qui n'est pas aussi développée que je pouvais l'espérer, alors, faut-il que je lui laisse du temps où dois-je la déménager dans une autre partie du jardin ??? son pied est bien protégé, peut-être que je devrais rajouter une ou deux ardoises supplémentaires, humm, je m'interroge



Quand je vous disais que les températures sont merdiques (il est 14 heures), vous me croyez maintenant


Allez, je vous retrouve bientôt

4 commentaires:

  1. Malgré le manque de pluie ton jardin offre de très belles floraisons et tes ancolies me font de l'oeil😄
    Belle fin de semaine
    Kélig

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère pouvoir récupérer des graines au moins pour la clémentine blue, ce sont des plantes jolies tout plein et qui ont le mérite de pousser partout
      Toi aussi passe une très belle fin de semaine

      Supprimer
  2. Cela fait plusieurs fois que la météo nous promet de la pluie et jamais rien, elle est toujours repoussée sauf que cela devient vraiment très compliqué pour le jardin. Le tien semble résister à merveille avec toutes ces belles floraisons. Vivement la pluie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a eu 4 gouttes cette semaine, la terre ici est sèche et dure comme la pierre, ça promet...
      les agriculteurs commencent à raler de la sécheresse, je crois qu'on est pas sortis de l'auberge malheureusement, la météo ne semble pas vouloir nous annoncer autre chose que des gelées et un vent glacial, le duo chiant (j'allais dire comme la pluie)
      Je crois que ce soir je vais chanter dans le jardin histoire de voir si la pluie vient, ma famille me dit toujours que je chante faux ;-) peut-être que ça va marcher ;-)
      belle et douce soirée

      Supprimer